Naples a tout tenté

  • A
  • A
Naples a tout tenté
Partagez sur :

Sevré de matches depuis 17 jours, le Napoli a repris la compétition avec envie, mais n'a pu venir à bout de la Lazio Rome (0-0), dans l'affiche de la 12e journée de Serie A. Malgré les nombreuses tentatives de Cavani et Lavezzi, les hommes de Walter Mazzarri n'ont pu faire tomber le désormais seul leader, et vont maintenant se concentrer sur le choc contre Manchester City en Ligue des champions.

Sevré de matches depuis 17 jours, le Napoli a repris la compétition avec envie, mais n'a pu venir à bout de la Lazio Rome (0-0), dans l'affiche de la 12e journée de Serie A. Malgré les nombreuses tentatives de Cavani et Lavezzi, les hommes de Walter Mazzarri n'ont pu faire tomber le désormais seul leader, et vont maintenant se concentrer sur le choc contre Manchester City en Ligue des champions. Aurelio de Laurentiis a été écouté. Cette semaine, le président napolitain avait expressément demandé à ses joueurs ne penser qu'au match de la Lazio samedi soir, et pas au choc contre Manchester City en Ligue des champions trois jours plus tard. On peut dire que les propos du bouillant ''Dino'' ont trouvé leur écho, car si le Napoli n'a pu venir à bout des Romains (0-0), ils ont livré une rencontre pleine. Habituée à souffler le chaud et le froid cette saison, l'équipe de Walter Mazzarri, qui avait été privée il y a deux semaines d'une affiche contre le leader, la Juve, à cause des intempéries, a mordu à pleines dents dans cette confrontation contre le co-leader. Mais Cavani et les siens n'ont fait que se les casser (les dents) sur la muraille bâtie par Edoardo Reja. Car malgré une mainmise sur le jeu, les Napolitains ne se procurent qu'une seule véritable occasion en première période, une tête de Campagnoro (15e). Cavani reste muet Privée de Miroslav Klose (6 buts cette saison), la Lazio s'appuie elle en pointe sur le seul Djibril Cissé, qui se débrouille comme il peut pour placer une frappe sans danger (33e). Dès la reprise, Naples passe la vitesse supérieure. Lavezzi teste une première fois Marchetti (48e) avant d'envoyer une reprise de volée acrobatique dans les nuages (49e). En face, la Lazio se contente toujours de jouer en contres, et Cissé est contraint à l'impossible sur des frappes sans angle (57e). Plus la rencontre avance, et plus les tentatives napolitaines se rapprochent. Cavani trouve le petit filet au premier poteau (74e), avant de voir sa volée du gauche boxée par Marchetti, sur un centre de Lavezzi (75e). 'El Matador' est en quête de buts, mais il devra s'incliner une dernière fois face au gardien romain, auteur d'une claquette exceptionnelle sur une tête de l'Uruguayen (88e). Comme c'est trop souvent le cas ces dernières semaines, Cavani n'a pas marqué, mais tout sera oublié s'il trouve le chemin des filets mardi contre City, dans ce "seizième de finale" de la Ligue des champions. Quant à la Lazio, elle se retrouve seule en tête en attendant les résultats de l'Udinese et de la Juve dimanche. Mine de rien.