Nantes-Rezé, premier pas vers l'exploit

  • A
  • A
Nantes-Rezé, premier pas vers l'exploit
Partagez sur :

Surprenant promu, Nantes-Rezé s'est imposé sur le parquet de Poitiers (23-25, 19-25, 25-16, 22-25), deuxième de la phase régulière, ce mardi lors du premier match des quarts de finale de la Ligue A, tandis que Tours, récent vainqueur de la Coupe de France, a bataillé face à Montpellier pour finalement l'emporter 3 sets à 2. Dans les autres rencontres de la soirée, Cannes a dominé Rennes (3-1) et Sète a battu Paris (3-1).

Surprenant promu, Nantes-Rezé s'est imposé sur le parquet de Poitiers (23-25, 19-25, 25-16, 22-25), deuxième de la phase régulière, ce mardi lors du premier match des quarts de finale de la Ligue A, tandis que Tours, récent vainqueur de la Coupe de France, a bataillé face à Montpellier pour finalement l'emporter 3 sets à 2. Dans les autres rencontres de la soirée, Cannes a dominé Rennes (3-1) et Sète a battu Paris (3-1). Après avoir enregistré deux cinglantes défaites, 3-1 puis 3-0, face à Poitiers en championnat, Martin Demar savait la tâche délicate. "Depuis quelques semaines, il y a peu de surprises dans les résultats. Les grands joueurs savent sortir le grand jeu quand il le faut. Ce genre d'équipe, ce sont des machines faites pour gagner", prévenait le coach de Nantes-Rezé dans les colonnes de Ouest-France, avant les quarts de finale de la Ligue A. Mais la "machine" poitevine s'est enrayée, malgré son expérience, ce mardi soir au Lawson Body. En manque flagrant d'efficacité, le trio magique, Nuno Pinheiro - Oliver Kieffer - Antonin Rouzier, élu dans le six de l'année, n'a que trop peu pesé face à la détermination des joueurs du NRM. L'esprit libre après une saison déjà riche en satisfactions, le promu s'est imposé (1-3) et mène donc 1-0, avant la deuxième confrontation, peut-être décisive, prévue le 23 avril sur son parquet. Tours s'est fait peur Vainqueur de la coupe de France pour la troisième fois consécutive dimanche à Coubertin face à Beauvais (3-0), Tours, qui s'est du même coup assuré une place en Ligue des Champions, semble insatiable. A peine couronné, Eric N'Gapeth s'empressait de rappeler à tous l'objectif de cette fin de saison: conserver le titre de champion de France pour enchaîner un deuxième doublé. Alliant puissance collective et techniques individuelles, les Tourangeaux, premiers de la saison régulière, partaient largement favoris des quarts de finale de la Ligue A face à Montpellier, huitième à l'issue de la saison régulière. Mais l'épopée en Coupe a laissé des traces, aussi bien physiques que mentales. Loin des prestations convaincantes habituellement proposées, le TVB a longuement bataillé face aux Héraultais, étouffés à deux reprises en championnat (3-0), pour finalement l'emporter (3-2), 15-13 au cinquième set. Dans le quart le plus ouvert, les Cannois, souvent laissés dans l'ombre de leurs homologues féminins, ont dominé Rennes, en net progrès depuis plusieurs semaines. Emmené par Marien Moreau et David Feughouo, l'une des révélations de l'année, les Azuréens ont parfaitement maîtrisé les assauts bretons (3-1). Sète, qui ne cesse de monter en puissance depuis plusieurs années, a de son côté battu Paris (3-1).