Nantes mise sur Rohr

  • A
  • A
Nantes mise sur Rohr
Partagez sur :

Gernot Rohr sera bel et bien l'entraîneur du FC Nantes la saison prochaine en Ligue 2. C'est le club qui l'a annoncé, mardi, sur son site officiel. Le technicien de 55 ans succèdera donc à Elie Baup à la tête des Canaris avec pour mission, de faire remonter la formation bretonne parmi l'élite.

Gernot Rohr sera bel et bien l'entraîneur du FC Nantes la saison prochaine en Ligue 2. C'est le club qui l'a annoncé, mardi, sur son site officiel. Le technicien de 55 ans succèdera donc à Elie Baup à la tête des Canaris avec pour mission, de faire remonter la formation bretonne parmi l'élite.Il a été annoncé du côté de Strasbourg ou Boulogne-sur-Mer, c'est finalement à Nantes que Gernot Rohr pose ses valises, retrouvant une Ligue 1 qu'il a connue douze ans en tant que joueur, sous le maillot des Girondins de Bordeaux dans les années 80, avec à la clé trois titres de champion de France et deux Coupes de France, mais également en qualité d'entraîneur, avec Bordeaux toujours (1991-92) puis Nice, qu'il aura pris en Ligue 2 et quitté parmi l'élite (2002-05). Depuis qu'il était parti de la Côte d'Azur, le natif de Mannheim, en Allemagne, avait roulé sa bosse, entre Suisse (Young Boys), retour en France (Ajaccio en Ligue 2) et Tunisie, son dernier club étant l'Etoile du Sahel, dont il a été limogé le 15 mai dernier.Autant dire que l'intéressé était particulièrement attentif aux éventuelles offres, provenant de France ou d'ailleurs, et que celle de Nantes est tombée à pic, même s'il n'était pas forcément le premier choix des dirigeants locaux. Car avant de se mettre d'accord avec Gernot Rohr sur un contrat de deux ans, ces derniers ont étudié de nombreuses pistes, tentant en vain d'arracher Christian Gourcuff à Lorient ou Daniel Sanchez à Tours. L'un comme l'autre ont finalement décidé de ne pas bouger, ouvrant la porte aux négociations avec Gernot Rohr, qui sera chargé d'une mission: faire remonter immédiatement un club qui ne sera resté qu'une saison parmi l'élite, par la faute d'une fin de Championnat catastrophique.La mission n'a cependant rien d'évident, tant le chantier semble vaste, entre centre de formation en jachère après le départ de son directeur, Laurent Guyot, qui, de son propre aveu, ne s'y retrouvait plus "dans la manière de voir fonctionner le club en terme d'idéologie, de faire de la formation et surtout de la valoriser", président Valdemir Kita toujours pas adopté par une frange des supporters nantais, et vestiaire éclaté, sonné par le scénario de cette fin de saison 2008-09. Mais Gernot Rohr, 56 ans à la fin du mois de juin, a pour lui une certaine expérience de ce genre de mission, une chose est certaine: il n'aura pas le droit à l'erreur...