Nantes en mode princier

  • A
  • A
Nantes en mode princier
Partagez sur :

Des buts, beaucoup de buts (18 au total) ont été inscrits ce vendredi soir, en ouverture de la 15e journée de Ligue 2. À La Beaujoire par exemple, où Nantes a surclassé Monaco (3-0), plus que jamais lanterne rouge du Championnat. Mais aussi au Havre, tombeur de Troyes... 3-0 ! Les Havrais en profitent pour monter sur le podium derrière Clermont et Reims, qui s'affronteront lundi soir.

Des buts, beaucoup de buts (18 au total) ont été inscrits ce vendredi soir, en ouverture de la 15e journée de Ligue 2. À La Beaujoire par exemple, où Nantes a surclassé Monaco (3-0), plus que jamais lanterne rouge du Championnat. Mais aussi au Havre, tombeur de Troyes... 3-0 ! Les Havrais en profitent pour monter sur le podium derrière Clermont et Reims, qui s'affronteront lundi soir. Bruno Cheyrou, Fabrice Pancrate et Sylvain Wiltord d'un côté. Ludovic Giuly et Marama Vahirua de l'autre. Il y avait vraiment du beau monde sur la pelouse ou les bancs de touche du stade de La Beaujoire, vendredi soir. Devant près de 20 000 spectateurs, Nantes recevait Monaco (3-0), deux monuments en péril. Au soir de cette 15e journée de Ligue 2, l'un l'est encore un peu plus qu'avant. C'est l'ASM, qui a concédé en Loire-Atlantique sa quatrième défaite consécutive à l'extérieur, en Championnat bien entendu. Malheureusement pour les Monégasques, le FCN n'est pas Ales (0-5), cette équipe de DH que les joueurs de Marco Simone ont arrêtée au septième tour de la Coupe de France, samedi dernier. En parlant de la Coupe de France, Nantes a eu plus de mal à se défaire de l'US Bouscataise (1-3 a.p.), formation de DHR, mais il semble que les Canaris en avaient gardé sous le pied en vue de ce choc entre anciennes gloires du football français. Un doublé du jeune Florian Raspentino (32e et 53e), auteur de ses cinquième et sixième buts en L2 cette saison, puis une réalisation signée Pancrate ont suffi aux Nantais pour maîtriser le club de la Principauté, qui, assurément, n'est plus que l'ombre de lui-même. Cela se voit au classement: Monaco se plaît à être la lanterne rouge du Championnat. Une lanterne rouge à trois points, encore, du premier non relégable, Amiens, qui, comme l'ASM, n'a toujours pas gagné à l'extérieur. Cette fois-ci, les Amiénois, promus cet été, sont tombés à Metz (1-0). La faute à Mahamane Traoré (21e). Les Messins restent onzièmes, à une petite longueur du FC Nantes, septième. Devant les hommes du président Waldemar Kita, on retrouve notamment Le Havre, qui monte sur le podium, à la troisième place, suite à sa large victoire contre Troyes... 3-0 ! Les buteurs havrais: Ryan Mendes (26e et 55e) puis Paul Alo'o Efoulou (66e) sur penalty. À noter l'expulsion du capitaine troyen Eloge Enza-Yamissi. Vainqueur à Louis-Dugauguez de Laval (2-1), grâce à Yohann Eudeline (44e et 81e) contre un but de Kevin Perrot (31e) pour les Lavallois, Sedan, quatrième, compte le même nombre de points que le HAC (25 unités). C'est aussi le cas de Guingamp, tenu en échec à domicile par Bastia (1-1). Invaincus depuis le 20 septembre, les Guingampais ont ouvert le score par l'intermédiaire de Ladislas Douniama (11e), mais les Corses ont égalisé presque dans la foulée avec Toifilou Maoulida (15e). Ces derniers ont joué à dix pendant environ 70 minutes après l'expulsion de Yannick Cahuzac (21e). Un joueur expulsé, il y en a eu un également à Châteauroux, à savoir le Castelroussin Anthony Scaramozzino. Son équipe s'est d'ailleurs inclinée devant Angers (0-1, but de Gaëtan Charbonnier). À noter, enfin, le succès facile de Tours face à Arles-Avignon (4-1), 19e, pour qui l'évincement de Faruk Hadzibegic n'a rien changé, et le nul vierge entre Istres et Boulogne-sur-Mer (0-0). Suite et fin de cette 15e journée de Ligue 2 samedi, avec Le Mans-Lens, et ensuite lundi, avec le choc des co-leaders Clermont-Reims.