Nancy rate son quart

  • A
  • A
Nancy rate son quart
@ Le Républicain lorrain
Partagez sur :

PRO A - Nancy est éliminé par Gravelines-Dunkerque.

PRO A - Nancy est éliminé par Gravelines-Dunkerque.NANCY [5]-GRAVELINES-DUNKERQUE [4]: 58-74Nancy, c'est fini. Présents dans le dernier carré du championnat depuis 2005, sacrés en 2008, les Lorrains doivent cette fois rendre les armes dès les quarts. Après un premier match plutôt bien négocié mais perdu sur le fil (80-82) à Gravelines, le Sluc a cette fois pris l'eau dans sa salle, terrassé notamment par un 12-0 encaissé dans le début du dernier quart. Encore en tête de deux points au sortir du troisième quart-temps, les partenaires de Ricardo Greer n'ont donc pas à se creuser la tête des jours entiers pour savoir à quel moment leur défaite s'est dessinée...Le MVP de la saison régulière n'est d'ailleurs pas vraiment à mettre en cause dans la défaite des siens, rendant encore une feuille de stats plus qu'honnête avec un double-double (17 points à 10/25 au tir, 12 rebonds). Mais Greer était trop seul, face à l'armada collective bien mieux huilée des Pas-de-Calaisiens qui ont eux terminé avec cinq joueurs à avoir marqué au moins dix points. Akpomedah s'est légèrement démarqué avec 12 points, suivi de près par quatre coéquipiers pile à la barre des dix unités, en l'occurrence Johnson, Bokolo, Stanley et Lewin (auteur également de 8 rebonds). Peut-être la fin d'une ère pour le Sluc, alors que Gravelines fonce tête baissée vers l'ogre Cholet en demi-finales.ORLEANS [6]-ROANNE [3]: 65-55Sans Mamoutou Diarra, forfait pour une entorse à la cheville, et a priori délesté de toute pression avec un effectif du coup un peu juste numériquement, Roanne s'est tout de même montré bien nerveux. Hormis dans le premier quart, les Ligériens n'ont jamais été dans le coup, mis à distance par des Orléanais sereins dans leur Palais des sports. Surtout, Nick Lewis a déclenché une scène rare sur les parquets de Pro A, en déclenchant un début de bagarre générale après un marquage de Ludovic Vaty un peu trop serré à son goût (33e). Bref, un soir à oublier pour les Roannais, auteurs de 15 ballons perdus pour seulement 5 passes décisives... "Ce n'est pas une excuse, mais on a commis énormément de pertes de balle. Il faisait très chaud dans la salle et on a perdu beaucoup de ballons, ce qui leur a donné des tirs ouverts, des lay-ups", déclarait ainsi Etienne Brower à la fin de la rencontre devant les caméras de Sport+. Les Roannais ont surtout fait leur part du travail mercredi en l'emportant dans leur Halle Vacheresse lors de la première manche (87-82). Malgré trois joueurs au-dessus des dix points (Brower, Diabaté et Amagou), la Chorale n'a rien pu faire face à la tornade Austin Nichols, incontestablement de retour à son meilleur niveau avec 21 points. "Le coach m'a dit de rester agressif. Notre jeu est basé là-dessus". Visiblement, la leçon a été bien enregistrée par l'ailier de l'Entente (qui répondait également à Sport+). A confirmer mardi à Vacheresse, pour la seule belle de ces quarts de finale. Probablement une autre paire de manches...