Nancy opte pour l'offensive

  • A
  • A
Nancy opte pour l'offensive
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Cette saison, le club lorrain veut casser son image d'équipe frileuse et défensive.

LIGUE 1 - Cette saison, le club lorrain veut casser son image d'équipe frileuse et défensive. La saison dernière Quatrième de Ligue 1 en 2007-2008, le meilleur résultat du club depuis 1978 et l'ère Michel Platini, l'AS Nancy-Lorraine a eu du mal à confirmer ces deux dernières saisons. Après avoir joué le maintien en 2008-2009 pour finalement finir à la quinzième place, les Lorrains ont terminé le précédent exercice dans le ventre mou du classement, en douzième position. Si le président Jacques Rousselot a fait le pari de la stabilité avec l'entraîneur Pablo Correa et un effectif très stable d'année en année, une révolution, déjà entrevue l'an passée, est toutefois en marche du côté du centre d'entraînement de la forêt de Haye. Réputée pour leur solidité défensive et leur efficacité en contre les années précédentes, les Nancéiens ont produit la saison dernière un football plus spectaculaire et porté vers l'avant, incarné par des joueurs techniques et offensifs comme Julien Féret et Issiar Dia. Si leur efficacité défensive en a pâti (16e défense de Ligue 1 avec 53 buts encaissés), notamment au Stade Marcel-Picot, les hommes de Correa se sont aussi montrés beaucoup plus performants hors de leur base (5e meilleure équipe à l'extérieur, derrière Marseille, Auxerre, Lyon et Montpellier). Le recrutement Bien décidé à changer l'image défensive et peu spectaculaire de l'ASNL, Pablo Correa a jeté son dévolu sur Marama Vahirua. Doté d'une technique au-dessus de la moyenne, l'ancien nantais et niçois, qui était en fin de contrat à Lorient, a décidé de relever le pari ambitieux du club lorrain. Hormis le Tahitien, Nancy a peu recruté durant l'intersaison et s'est plutôt attelé à réduire son effectif. Si Benjamin Gavanon est de retour après un an de prêt à Sochaux, Florian Marange, Floyd Ayité et Cheikh Diabaté retournent à Bordeaux, leur club formateur, sans avoir réussi à briller en Lorraine. De son côté, Abdeslam Ouaddou, en conflit avec ses dirigeants, a résilié son contrat. De retour d'un prêt au Celtic Glasgow, où il a été régulièrement titulaire, Landry Nguemo n'est pas sûr de poursuivre l'aventure à Nancy, alors qu'Issiar Dia, s'est engagé mercredi en faveur de Fenerbahçe. Le joueur à suivre Révélé à Reims, Julien Féret a connu une première saison d'adaptation à Nancy avant de se révéler comme un élément indispensable de la formation lorraine. Rapide et technique, le milieu de terrain, qui peut aussi bien joué sur le côté droit que dans l'axe, sait se montrer efficace dans la dernière passe mais aussi devant le but. A 28 ans, il est l'un des joueurs-clés du onze de Pablo Correa. Son entente avec Marama Vahirua, mais aussi Youssouf Hadji, auteur de onze buts la saison dernière, pourrait s'avérer redoutable, même s'il faudra attendre le mois de novembre prochain pour voir le Marocain fouler de nouveau les pelouses de Ligue 1, lui qui a été suspendu six mois, suite à son expulsion survenue lors de la dernière journée face à Valenciennes (1-1), en raison d'une altercation virulente avec M. Guillard, l'arbitre du match. L'entraîneur En poste depuis huit ans, Pablo Correa est actuellement l'entraîneur le plus ancien exerçant sur le banc d'un club de Ligue 1 ou de Ligue 2. Après avoir failli jeter l'éponge l'été dernier, le technicien franco-uruguayen semble avoir repris du poil de la bête et est prêt à relever de nouveaux défis avec l'ASNL. Réputé très prudent, voire frileux, il semble décidé à vouloir changer cette image et par la même occasion, le jeu de son équipe, même si son objectif principal se mesure avant tout en termes de résultats. "L'objectif sera d'abord le maintien, je le dis depuis un moment et je le redirai encore. Ce n'est pas un manque d'ambition. On peut se maintenir en étant bien classé, on l'a déjà fait (quatrième de L1 en 2007-2008). Je découpe le championnat en quatre groupes de cinq équipes. Si on regarde bien, depuis notre montée en 2005, on se situe dans le troisième wagon. Et à l'heure actuelle, je pense que notre valeur est toujours là parce qu'on a fini douzième la saison dernière avec un effectif qui a peu changé", a-t-il ainsi confié mardi à L'Est Républicain. Le pronostic de la rédac Douzième la saison dernière, l'ASNL devrait se situer de nouveau dans le ventre mou cette saison. Si Marama Vahirua est arrivé, apportant un plus offensif indéniable à la formation nancéienne, Issiar Dia, souvent décisif l'an dernier, a fait ses valises en direction de la Turquie. De plus, en dépit d'un potentiel offensif intéressant, le club lorrain doit retrouver une assise défensive solide, ce qui avait fait sa force lors des exercices précédents. Si Pablo Correa parvient à trouver cet équilibre, Nancy pourrait être une bonne surprise de la saison et viser une place dans les dix premiers. La dynamique devra toutefois être rapidement enclenchée pour éviter d'instaurer le doute et d'être à la lutte pour le maintien.