Nancy, la pelouse vendue en morceaux

  • A
  • A
Nancy, la pelouse vendue en morceaux
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le gazon de Marcel-Picot va être découpé en 3 000 pièces, vendues un euro.

LIGUE 1 - Le gazon de Marcel-Picot va être découpé en 3 000 pièces, vendues un euro.Un morceau de pelouse sur laquelle ont évolué Platini, Pelé et Maradona, ça vous tente ? Pour un euro, vous allez pouvoir réaliser ce fantasme le 16 mai prochain à l'occasion de la vente de la pelouse du Stade Marcel-Picot, à Nancy. Cette pelouse présente en effet la particularité d'être la seule sur laquelle ont évolué conjointement trois des légendes footballistiques du XXe siècle : Michel Platini, Pelé et Diego Maradona. C'était le 23 mai 1988, à l'occasion de jubilé de "Platoche", qui a évolué à l'AS Nancy-Lorraine entre 1972 et 79.En tout, ce sont 3 000 rectangles de 47 sur 60 cm qui seront vendus le dimanche 16 mai de 11h00 à 18h00 dans l'enceinte du Tromblaine, au lendemain du dernier match de la saison, face à Valenciennes. L'ASNL "nous a proposé que la pelouse existante, vouée à disparaître, aille aux supporters", a expliqué Laurence Hirsch, directrice générale adjointe à la Communauté urbaine du Grand Nancy. "Nous nous sommes inspirés de la vente des pavés de la place Stanislas, lors de sa rénovation en 2005, qui avait connu un succès considérable." L'intégralité des gains sera reversée à la Fondation du foot, qui oeuvre en faveur de la citoyenneté et du sport amateur.Ce gazon de Marcel-Picot - maudit cette saison puisque Nancy ne s'y est imposé que cinq fois en dix-sept rencontres -, ce n'est pas seulement celle du jubilé Platini, c'est aussi celle qui a traversé quatre-vingt ans de la vie du club, et sur laquelle se sont exprimés Olivier Rouyer, Jean-Michel Moutier, Mustapha Hadji, Tony Vairelles, Tony Cascarino ou Aleksandr Zavarov. Sur son site, le club lorrain précise que ces morceaux de pelouse seront "roulés dans un papier spécial pour maintenir l'hygrométrie" et "livrés avec un certificat d'authenticité". Le top pour tous les fétichistes du ballon rond.