Nalaga est de retour

  • A
  • A
Nalaga est de retour
Partagez sur :

Enfoui aux Fidji depuis la fin du mois de décembre, Napolioni Nalaga fait son retour sur la scène rugbystique à l'occasion de cette Coupe du monde, et sera notamment scruté lors du match des Fidji, samedi, face à l'Afrique du Sud. Alors qu'il s'est engagé pour un an en Super 15, l'ancien Clermontois a également précisé qu'il aimerait revenir à Clermont, où son départ n'a pas forcément encore été digéré.

Enfoui aux Fidji depuis la fin du mois de décembre, Napolioni Nalaga fait son retour sur la scène rugbystique à l'occasion de cette Coupe du monde, et sera notamment scruté lors du match des Fidji, samedi, face à l'Afrique du Sud. Alors qu'il s'est engagé pour un an en Super 15, l'ancien Clermontois a également précisé qu'il aimerait revenir à Clermont, où son départ n'a pas forcément encore été digéré. Nalaga complètement à l'ouest ? Alors qu'il s'est engagé pour une saison avec la Western Force, et qu'il a démarré sa Coupe du monde avec un essai face à la Namibie (49-25), Napolioni Nalaga s'est livré devant la presse, cette semaine. Et lorsqu'on lui parle d'une éventuelle ressemblance avec Jonah Lomu, le Fidjien se verrait bien l'égal de l'ailier mythique des All Blacks. "Je l'ai regardé joué. Et il y a quelques trucs que je fais, dont on dit qu'ils ressemblent à ceux de Jonah. C'est juste la manière dont je joue sur le terrain", répond l'ailier. De là à être aussi fort que lui ? "Oui. Je peux faire mieux". Un peu gonflé pour quelqu'un qui reprend à peine la compétition, neuf mois après avoir déserté l'Auvergne, sans mot d'excuse. Et si une compagne accidentée en voiture a d'abord été évoquée pour expliquer la dépression du joueur, terré au Fidji, Midi Olympique avait enquêté sur la question, pour évoquer un problème d'une autre nature. Selon le bi-hebdomadaire, le joueur aurait ainsi souhaité s'installer avec une femme qui lui avait donné un petit Napolioni Junior. Problème, sa mère lui avait déjà arrangé une autre union. Une dépression plus tard, revoilà donc Nalaga, prêt à jouer au rugby. "Je tiens à m'excuser auprès des supporters" Et après quatre années passées à Clermont, le bonhomme compte bien revenir un jour en Auvergne, même s'il va d'abord découvrir le Super 15. "J'ai signé avec la Western Force un contrat pour une saison. C'est ma chance de découvrir le Super 15, explique l'ailier. Mais ensuite, je veux revenir à l'ASM". Un voeu peut-être pieux, même si Jean-Marc Lhermet, le manager général clermontois, ne ferme pas la porte, comme il l'a confié à La Montagne. "Il y a six mois, il n'était pas sûr de ce qu'il voulait. Pour nous, la page est tournée même si la porte est toujours ouverte à la discussion. En cas de retour, il y aura des conditions strictes à respecter. Mais nous n'en sommes pas là". Il faudra notamment gérer l'accueil des supporters, qui n'ont pas forcément digéré le départ précipité de leur ancienne idole. "Je tiens à m'excuser auprès d'eux, leur dire qu'ils ne sont pour rien dans tout ça, glisse l'ailier. Mes problèmes sont aujourd'hui derrière moi. Tout va très bien". Reste également à connaître son niveau réel, après une si longue période d'inactivité. Face à l'Afrique du Sud, les premières réponses devraient tomber. Clermont aura alors tout le loisir de décider si Napolioni Nalaga a de nouveau sa place à Marcel-Michelin.