Nagatomo remet ça

  • A
  • A
Nagatomo remet ça
Partagez sur :

Déjà buteur face à la Fiorentina le week-end dernier (2-0), le latéral Yuto Nagatomo a libéré mardi l'Inter Milan face au Genoa (0-1), lors d'un match reporté de la 11e journée de Serie A. Le Japonais a repris un centre de Ricardo Alvarez pour donner la victoire aux siens (67e). Un but qui permet aux Lombards de remonter à la 7e place juste devant leurs hôtes du soir.

Déjà buteur face à la Fiorentina le week-end dernier (2-0), le latéral Yuto Nagatomo a libéré mardi l'Inter Milan face au Genoa (0-1), lors d'un match reporté de la 11e journée de Serie A. Le Japonais a repris un centre de Ricardo Alvarez pour donner la victoire aux siens (67e). Un but qui permet aux Lombards de remonter à la 7e place juste devant leurs hôtes du soir. Si, d'un point de vue comptable, l'Inter Milan va mieux, la manière n'est toujours pas au rendez-vous. La tendance s'est encore confirmée lors du déplacement de l'Inter Milan sur la pelouse du Genoa, en match reporté de la 11e journée de Serie A, mardi. Dominateurs, les hommes de Claudio Ranieri ont dû attendre la 67e minute et un joli coup de tête du latéral nippon Yuto Nagatomo pour l'emporter en terre génoise (0-1). Mais que ce fut difficile. Pendant une heure, Pazzini et surtout Milito se sont heurtés au portier français Sébastien Frey. Auteur notamment de deux arrêts de grande classe devant Samuel et Milito (34e), l'ancien Cannois a longtemps retardé l'échéance avant que Nagatomo, sur un centre du gauche de Ricardo Alvarez, n'ouvre la marque (67e). Pourtant, les coéquipiers de Kevin Constant, formé à Toulouse, pensaient avoir fait le plus dur lorsque Granqvist marquait de la tête. Ce but de l'international suédois était logiquement refusé pour une faute sur Lucio (55e). Après ce rappel à l'ordre et jusqu'à la fin, les Intéristes ont eu le mérite de ne pas relâcher leurs efforts pour aller marquer et gagner face à un équipe disposée dans un 5-4-1 très bas mais très dangereuse en contre. Malgré Sébastien Frey... Après l'ouverture du score, Pazzini par deux fois (67e et 92e) et Alvarez (79e) ont sollicité Frey, l'obligeant à effectuer de nouvelles parades. Mais les Génois ont également eu l'occasion de faire briller, à une unique reprise, Julio Cesar. Le gardien lombard contrariait Miguel Veloso, auteur d'une magnifique frappe (91e). Juste avant, c'est Nagatomo, encore lui, qui sauvait les siens en contrant une frappe de la tête qui prenait la direction des filets. Autre bonne nouvelle pour Claudio Ranieri: le retour à la compétition de Diego Forlan, après deux mois sans jouer. L'attaquant a remplacé son compère Milito à dix minutes du terme et s'est immédiatement montré à son avantage en frappant par deux fois. Grâce à ce succès, l'Uruguayen et ses coéquipiers font une belle percée au classement en remontant à la 7e place, juste devant leurs hôtes, mais pointent encore à 10 points des leaders, la Juventus et l'Udinese.