Nadal zappe Bercy

  • A
  • A
Nadal zappe Bercy
Partagez sur :

Pour la deuxième année consécutive, Rafael Nadal ne sera pas présent au Masters 1000 de Paris-Bercy, qui débute lundi. Le n°2 mondial, qui a annoncé son forfait via Facebook ce jeudi, préfère se réserver pour le Masters de Londres fin novembre et la finale de la Coupe Davis une semaine plus tard à Séville contre l'Argentine. Le Majorquin se tourne aussi vers la saison 2012.

Pour la deuxième année consécutive, Rafael Nadal ne sera pas présent au Masters 1000 de Paris-Bercy, qui débute lundi. Le n°2 mondial, qui a annoncé son forfait via Facebook ce jeudi, préfère se réserver pour le Masters de Londres fin novembre et la finale de la Coupe Davis une semaine plus tard à Séville contre l'Argentine. Le Majorquin se tourne aussi vers la saison 2012. Forfait de taille au Masters 1000 de Paris-Bercy. Comme l'année dernière, Rafael Nadal, le n°2 mondial, ne fera pas le détour par le Palais Omnisports la semaine prochaine. "Je ne participerai pas au tournoi de Paris-Bercy. Cette décision a été difficile à prendre mais elle a été nécessaire afin de me permettre de préparer au mieux la fin de cette saison ainsi que celle de 2012. J'espère pouvoir être de retour en 2012 pour ce grand événement dans la plus belle ville du monde, en espérant le gagner un jour", a annoncé ce jeudi le Majorquin sur son compte Facebook. Nadal n'a pas évoqué l'argument d'une blessure, simplement un choix de se tourner vers ses prochaines échéances. Plus que le tournoi parisien, qu'il n'a disputé que trois fois dans sa carrière (finale en 2007 et demie en 2009), c'est le Masters de Londres qui figure au sommet de ses priorités pour la fin de saison. En zappant Bercy, Nadal s'octroie par ailleurs deux semaines supplémentaires de récupération au terme d'une année 2011 bien remplie puisqu'il est le joueur du top 10 qui a disputé le plus de matches depuis janvier (79 au total, 66 victoires et 13 défaites). Et après Londres, "Rafa" prendra la direction de Séville pour jouer la finale de la Coupe Davis avec l'Espagne contre l'Argentine, une compétition qui lui tient à coeur. Ce forfait relance en tout cas le débat sur la surcharge du calendrier dénoncée avec fermeté par Nadal, et d'autres joueurs, cette saison. En établissant des catégories de tournois, du Masters 1000 à l'ATP 250, l'ATP souhaite que les meilleurs joueurs s'engagent dans les plus gros événements. Mais l'Espagnol, peut-être en guise de protestation, construit lui-même son calendrier, en fonction de ses sensations physiques et mentales. Pour lui, elles ne sont pas suffisamment bonnes pour qu'il participe au tournoi de Paris-Bercy. Et cette tête d'affiche en moins devrait sans doute pousser l'ATP à revoir sa politique. Petite précision qui a son importance: Nadal bénéficie aussi d'un traitement de faveur, son statut de joueur à plus de 600 matches en carrière lui autorise à zapper un Masters 1000 par saison. C'est le cas aussi de Roger Federer.