Nadal réussit son entrée

  • A
  • A
Nadal réussit son entrée
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - L'Espagnol a écrasé De Bakker (6-1, 6-0) pour son retour à Monte-Carlo.

TENNIS - L'Espagnol a écrasé De Bakker (6-1, 6-0) pour son retour à Monte-Carlo. Rafael Nadal retrouve ses repères pour son plus grand plaisir. L'Espagnol a parfaitement négocié son entrée en lice dans le Masters 1000 de Monte-Carlo en ne faisant qu'une bouchée du pauvre Thiemo De Bakker, réduit au simple rôle de faire valoir (6-1, 6-0). Sur la surface ocre monégasque, le quintuple tenant du titre a pu étrenner ses grandes gifles de coup droit, ses contres en revers dévastateurs et ses services extérieurs. Le Néerlandais, 72e joueur mondial, ne gardera pas un bon souvenir de sa première confrontation avec "Rafa", balayé de droite à gauche sans proposer un jeu capable de gêner la mécanique espagnole. Le retour sur sa terre de prédilection, Nadal l'attendait forcément avec impatience. La dernière fois que le public l'a aperçu sur l'ocre, c'était lors de sa défaite surprise face à Robin Söderling en huitièmes de finale à Roland-Garros en mai dernier. Le n°3 mondial a certes disputé deux rencontres sur terre battue entre-temps, lors de la finale de la Coupe Davis remportée contre les Tchèques en décembre. Mais il avait gagné ces deux matches en indoor à Barcelone. La cité catalane sera d'ailleurs la prochaine étape de son programme terrien avant Rome, Madrid et la deuxième levée du Grand Chelem sur les courts de la Porte d'Auteuil. Sur la route qui mène à Roland-Garros, Nadal a fait de l'épreuve monégasque un passage obligé. Et depuis cinq ans, le protégé de Toni Nadal n'a rien laissé à ses adversaires. La première étape vers un nouveau sacre en Principauté s'est en tout cas résumée à une promenade de santé. Deux breaks dans la première manche, trois dans la deuxième, huit fautes directes à déplorer contre 23 pour De Bakker, poussé à l'erreur par le jeu tout en cadence de l'Espagnol. Seule alerte, trois occasions de débreak à sauver à 3-0 dans le second set. Bref, rien de très inquiétant. Si Nadal s'impose en finale dimanche et ajouté un sixième titre, il rejoindrait le Britannique Reginald Doherty, recordman de victoires en Principauté avec six trophées entre 1897 et 1904. Une autre époque...