Nadal reprend Wimbledon

  • A
  • A
Nadal reprend Wimbledon
@ Reuters
Partagez sur :

WIMBLEDON - Le numéro un mondial a facilement dominé Tomas Berdych en finale (6-3, 7-5, 6-4).

WIMBLEDON - Le numéro un mondial a facilement dominé Tomas Berdych en finale (6-3, 7-5, 6-4). En force tranquille, Nadal a géré son Wimbledon comme un grand champion. Sa finale face à Tomas Berdych, où il n'a jamais paru véritablement au-dessus mais s'est contenté de répondre présent lors des moments importants, trahit à la fois le manque d'expérience du Tchèque à ce niveau ainsi que l'exact contraire concernant Rafael Nadal. Tel un Federer des grands jours, l'Espagnol ne s'est jamais laissé imposer le rythme adverse et a attendu le flottement de Berdych pour pousser pile au moment opportun, imposant sur herbe sa filière de fond de court, plutôt typique du jeu sur terre. Vainqueur en trois sets (6-3, 7-5, 6-4), le Majorquin décroche ainsi son deuxième succès sur le gazon londonien en quatre finales disputées. Après un début de premier set équilibré, Nadal se procure les trois premières balles de break de la partie grâce à un dernier coup droit trop long de Berdych, qui parvient à sauver seulement un seul de ses services et se fait agresser à 15-40 sur deuxième balle par un retour puissant du numéro 1 mondial dans la diagonale. Deux jeux plus tard, le Tchèque encaisse la même en couleurs, contraint de renvoyer dans le filet à 15-40 sur la deuxième balle de set après un deuxième service trop timide. L'herbe est aussi sa terre Dès le début de la seconde manche, le Taureau de Manacor connaît son seul coup de mou de la finale en laissant trois opportunités de break à Berdych, qui n'en profite pas et ne se relèvera jamais de ces occasions manquées. Intraitable dans les échanges qui durent en fond de court, largement majoritaires au cours de cette finale, le vainqueur 2008 n'est seulement inquiété que sur les premières balles de Berdych, qui aura passé 13 aces au total contre 5 seulement pour Nadal. Mais les aces ne suffisent pas et l'Espagnol peut se permettre de profiter de son service ou des deuxièmes balles adverses pour gérer patiemment sa finale. A 6-5 pour Nadal, Berdych ne marque aucun point sur son service et conclut sur un dernier coup droit dans le couloir, comme un symbole de sa précipitation face au roc ibérique. Rebelote dans le troisième et dernier set, remporté 6-4 par le désormais double vainqueur à Londres, qui termine sur un jeu de service du Tchèque par un passing de revers de fond de court qui dépasse la montée pas assez autoritaire de Berdych. Un résumé parfait des 2h13' de jeu, qui n'ont jamais donné l'impression que le nouveau roi du gazon aurait pu lâcher son huitième Grand chelem.