Nadal rejoint Söderling

  • A
  • A
Nadal rejoint Söderling
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Vainqueur de Melzer en demies, Nadal affrontera Söderling en finale.

ROLAND-GARROS - Vainqueur de Melzer en demies, Nadal affrontera Söderling en finale.La revanche aura bien lieu ! Depuis l'élimination de Roger Federer en quart de finale, l'affiche ultime rêvée avait pris les traits de Robin Söderling, le bourreau du Bâlois, et de Rafael Nadal. Soit le remake du huitième de finale 2009 qui avait sonné le glas du Majorquin à Roland-Garros, après quatre ans de règne. Si le Suédois a dû batailler ferme ce vendredi contre Tomas Berdych pour honorer ce rendez-vous, l'Espagnol, lui, n'a pas tremblé, tombeur en trois sets de Jürgen Melzer, vrai invité surprise de ce dernier carré.Du haut de son rang de 27e joueur à l'ATP et malgré sa combativité dos au mur, l'Autrichien n'a pu soutenir la comparaison avec celui qui récupérera le trône du tennis mondial en cas de succès dominical, un an après l'avoir abandonné au profit de Roger Federer. Certes mieux entré dans le match, Melzer avait beau forcer la faute de son adversaire sur ses deux premiers jeux de service, le premier set tombait inexorablement dans l'escarcelle d'un Nadal tout en lift et en puissance, alors auteur de deux breaks, dont l'un acquis sur une double faute (6-2).Vers un cinquième titre à Roland-Garros ?Acculé d'entrée de deuxième manche sur son service, le Viennois, bien moins précis dans ses offensives, cédait de nouveau sa mise en jeu à 2-1, laissant ainsi le champ libre au Majorquin. Une courtoisie dont ne profitait toutefois pas ce dernier, lequel concédait son service dans la foulée, avant de se reprendre, impitoyable face à un Melzer de plus en plus fébrile (4-2). Toujours plus à l'aise au contraire, Nadal se permettait dès lors d'évoluer plus haut sur le court, de manière à éteindre la moindre initiative autrichienne. Une stratégie payante puisque l'Espagnol s'adjugeait sans sourciller le deuxième set (6-3), avant de breaker blanc à l'entame du troisième acte. A 5-4 et alors que l'opportunité lui était offerte de conclure la rencontre sur sa mise en jeu, la rafale de Manacor perdait ses moyens, débreakée à son tour sur un jeu blanc, double faute à l'appui. Ainsi poussé au tie break, le n°2 mondial restait accroché, mais finissait par faire la décision sur sa troisième balle de match (7-6[6]). Rafael Nadal réglait donc les débats en trois sets, pour la sixième fois en autant de matches dans ces Internationaux de France. Une performance qu'il avait déjà accomplie pour parvenir en finale en 2007 et 2008, années de ses troisième et quatrième sacres à la Porte d'Auteuil. Dimanche, face à un Robin Söderling qui a remporté leurs deux dernières confrontations en date, la rafale de Manacor jouera pour épingler un septième tournoi du Grand Chelem à son tableau de chasse – un cinquième Roland-Garros.