Nadal, la machine imbattable

  • A
  • A
Nadal, la machine imbattable
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Rafael Nadal a entamé la défense de son titre à Monte-Carlo par une victoire express.

On devrait revoir le même geste cette année. Encore et encore. La raquette lâchée, la tête entre les deux mains, Rafael Nadal s’effondre sur la terre battue. C’est devenu un rituel ces dernières saisons. Et pour cause, l’Espagnol a remporté 28 titres sur cette surface depuis 2005. Monte-Carlo pointe le bout de son nez et le Majorquin fait figure de favori. Encore et toujours.

Des points à défendre

Au premier tour à Monaco, l'Espagnol n'a fait qu'une bouchée de Jarko Nieminen. La seule question qui intéresse vraiment les fans de tennis est de savoir s’il existe un extra-terrestre capable de battre Rafael Nadal dans son pré carré. Les prétendants ne sont pas légion. Depuis 2005, "Rafa" a disputé 153 matches sur terre battue et en a remporté… 147 ! Seuls Roger Federer, Robin Söderling, Juan Carlos Ferrero, Igor Andreev et Gaston Gaudio ont réussi à le battre ces dernières années.

Avant de disputer son premier match à Monte-Carlo (où il a remporté les six dernières éditions) contre le Finlandais Nieminen mercredi, Rafael Nadal s’est prêté au jeu des interviews. Décontracté et toujours aussi humble : "ça fait cinq ou six ans que je répète des saisons incroyables sur terre battue mais ça ne garantit jamais que je vais les rééditer, on verra bien". Et de poursuivre : "je me sens très, très battable". Il est bien le seul

Seules les blessures…

A seulement 24 ans, le Majorquin a déjà tout remporté sur terre battue. Il ne lui manque aucun tournoi majeur. Son seul leitmotiv : battre des records. Et même dans ce domaine, la tache est de plus en plus compliquée. L’année dernière, il a réalisé le Grand Chelem sur cette surface (les trois Masters 1000 - Monte Carlo, Madrid et Rome - et Roland-Garros). Alors au moment de défendre ses couronnes un peu partout, le numéro un mondial s’est montré très prudent : "reproduire le Grand Chelem de la terre de l’an passé ? Franchement, ça n’était jamais arrivé dans l’histoire du tennis jusqu’en 2010, ça veut donc dire qu’il est très improbable que ça se produise deux ans de suite, non ?"

Dans tous ces tournois, Nadal devra défendre beaucoup de points. Même s’il possède encore quelques longueurs d’avance (plus de 3.000 points) au classement ATP sur son dauphin, Novak Djokovic, l’Espagnol ne peut pas se permettre de faux pas. A part les blessures, qui ne l’ont pas souvent épargné ces dernières saisons, Rafael Nadal semble toujours imbattable. Seul le Serbe Djokovic pourrait venir le titiller. Le "Joker" l’a déjà battu deux fois cette année (à Miami et à Indian Wells) mais sur terre battue, Nadal reste le maître. Et s’il était en difficulté, "Rafa" fera ce qu’il fait le mieux : "je vais me battre sur toutes les balles, comme je l’ai fait toute ma vie".