Nadal: "Je suis sur la bonne voie"

  • A
  • A
Nadal: "Je suis sur la bonne voie"
Partagez sur :

Rafael Nadal a remporté mercredi son premier match de la tournée américaine. Le Majorquin a éliminé, au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati, le Français Julien Benneteau (6-4, 7-5). Le n°2 mondial, gêné par des ampoules à sa main gauche, n'a qu'une envie: jouer des matches pour retrouver le rythme.

Rafael Nadal a remporté mercredi son premier match de la tournée américaine. Le Majorquin a éliminé, au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati, le Français Julien Benneteau (6-4, 7-5). Le n°2 mondial, gêné par des ampoules à sa main gauche, n'a qu'une envie: jouer des matches pour retrouver le rythme. Rafael, Julien Benneteau vous avait posé des problèmes l'année dernière ici-même. Ça n'a pas été un match facile encore aujourd'hui... C'est vrai que l'année dernière, j'avais été en difficulté car il avait très bien joué. Il avait même eu une balle de match. Je n'ai pas eu ce sentiment cette année. J'ai eu le contrôle du match et j'ai bien joué. J'ai juste eu un très mauvais jeu pour conclure le match à 5-4 sur mon service. L'année dernière, c'était un match complètement différent. Etes-vous satisfait de votre performance ? Mon service a très bien fonctionné et mon coup droit également. J'ai vraiment frappé de très bons coups. Je pense que je m'en suis bien sorti, même si je souhaiterais être encore meilleur. Je n'ai pas été bon sur chaque point. Parfois, j'ai joué trois bons points mais j'enchaînais ensuite avec deux mauvais. Je suis sur la bonne voie mais j'ai encore besoin de jouer plus de matches. C'est important pour moi, pour retrouver mon rythme. C'est la seule manière pour pouvoir jouer chaque point avec la même intensité. A 5-4, quand je sers pour le match, mon service m'a totalement lâché. C'est compréhensible de perdre un jeu de service mais pas de jouer aussi mal. A Montréal, j'ai servi pour le match avant de perdre (contre Ivan Dodig au deuxième tour, ndlr), ça joue un peu sur la confiance et c'est peut-être pour cela que c'était dur à 5-4 contre Julien. Mais pour le reste, je suis satisfait, nous verrons comment se déroule la suite des évènements. Est-ce que votre famille sera avec vous cette année à New York ? Peut-être, je ne sais pas encore. C'est toujours un plaisir de les avoir avec moi. Je ne sais pas ce que mes parents et ma soeur ont prévu et quand ils vont me rejoindre. S'ils veulent venir seulement en deuxième semaine, ils prennent un risque parce que rien ne dit que je ne serai pas déjà rentré chez moi à Majorque. On ne sait jamais... Avez-vous un problème à votre main droite ? Pourquoi avoir de si gros bandages ? Je me suis brûlé. J'ai eu un accident dans un restaurant il y a quelques jours. L'assiette était très chaude et je n'ai pas fait attention. Ça me gêne un peu, car j'ai de grosses ampoules sous mes pansements. Vous avez remporté un match de double mardi. Est-ce que cela vous aide pour trouver votre rythme en simple ? Chaque victoire est une victoire. J'aime jouer le double avec Marc Lopez (son partenaire). C'est un très bon ami. Ça a été un bon entraînement de jouer le double avec lui et j'espère pouvoir gagner un nouveau match avec lui.