Nadal est lancé

  • A
  • A
Nadal est lancé
Partagez sur :

Le numéro un mondial a livré samedi son premier match, depuis le début de la quinzaine australienne, avec une véritable opposition. Bien qu'il l'ait emporté en trois sets (6-2, 7-5, 6-3), Rafael Nadal a bataillé pour se défaire de Bernard Tomic. L'espoir du tennis australien a notamment eu deux balles de 5-2 dans la deuxième manche. Nadal affrontera en huitièmes de finale le Croate Cilic.

Le numéro un mondial a livré samedi son premier match, depuis le début de la quinzaine australienne, avec une véritable opposition. Bien qu'il l'ait emporté en trois sets (6-2, 7-5, 6-3), Rafael Nadal a bataillé pour se défaire de Bernard Tomic. L'espoir du tennis australien a notamment eu deux balles de 5-2 dans la deuxième manche. Nadal affrontera en huitièmes de finale le Croate Cilic. La bagarre, Rafael Nadal aime vraiment ça. Face à Bernard Tomic, le patron du circuit a été plutôt bien servi même si l'espoir australien lui a facilité la tâche pour qu'il franchisse samedi ce troisième tour en trois manches seulement. Le 199e joueur mondial aurait mérité de remporter un deuxième set qu'il domina 4-0 avant de se procurer deux balles de 5-2. La puissance du coup droit de Tomic, et sa capacité à contrarier Nadal dans sa volonté de mener l'échange, promettaient un peu de suspense dans ce dernier match de la journée, et pourquoi pas une grosse surprise à l'arrivée. Mais la Rod Laver Arena tout acquise naturellement à la cause de son protégé va donc déchanter en voyant Bernard Tomic commettre trop de fautes dans les moments importants. La partie s'est incontestablement jouée dans la deuxième manche au cours de laquelle Rafael Nadal a rappelé sa principale qualité qu'est son incroyable mental. Certains auraient peut-être un peu lâché avec un double break de retard, pas le Majorquin qui se sera procuré des balles de break sur quasiment chaque service de son adversaire dans cette rencontre. Quel Cilic contre Nadal ? Le numéro un mondial bouclera le set 7-5 après avoir empoché le premier en ayant ravi l'engagement de l'Australien assez tôt, au troisième jeu. Nadal accélère au dernier en s'emparant du service de Tomic dès le premier jeu. Le plus dur était fait même si l'Espagnol dut repousser par la suite plusieurs balles de débreak. Une situation à l'image de ce premier duel entre les deux hommes. Bernard Tomic n'était pas si éloigné de son prestigieux adversaire mais sans la régularité et un peu de lucidité, il fut inéluctablement mis à terre. Comme l'on dit, les gamelles servent aussi à apprendre. Espérons pour l'Australien que ce soit le cas car son potentiel est très intéressant. Rafael Nadal, lui, est désormais lancé dans la compétition après un premier tour quasiment tronqué, vainqueur du Brésilien Daniel sur abandon (6-0, 5-0), et un deuxième expédié face à l'Américain Sweeting, sorti des qualifications (6-2, 6-1, 6-1). En huitièmes de finale, l'Espagnol se frottera à une opposition plus consistante en la personne de Cilic. Mais comment aura récupéré le Croate après cinq sets et 4h30 passés face à Isner ?