Nadal encore en rodage

  • A
  • A
Nadal encore en rodage
Partagez sur :

Comme Roger Federer la veille, Rafael Nadal a eu bien du mal à se débarrasser d'Andrey Golubev, mardi, lors du premier tour de l'US Open (6-3, 7-6, 7-5). Du côté des Bleus, Mahut et Cornet sont passés. Contre-performance en revanche pour Na Li, qui a été sortie par Simona Halep (6-2, 7-5), tandis que Serena Williams s'est de son côté baladée.

Comme Roger Federer la veille, Rafael Nadal a eu bien du mal à se débarrasser d'Andrey Golubev, mardi, lors du premier tour de l'US Open (6-3, 7-6, 7-5). Du côté des Bleus, Mahut et Cornet sont passés. Contre-performance en revanche pour Na Li, qui a été sortie par Simona Halep (6-2, 7-5), tandis que Serena Williams s'est de son côté baladée. LE "BIG" MATCH "J'étais nerveux. C'est normal de démarrer un tournoi comme cela." Si Rafael Nadal s'est bien qualifié pour le deuxième tour de l'US Open, mardi, l'Espagnol n'a rassuré personne sur son niveau de jeu. Opposé à Andrey Golubev, 98e à l'ATP, et vainqueur de seulement six matches cette année, le Majorquin a eu toutes les peines du monde pour s'imposer finalement en trois sets (6-3, 7-6, 7-5). "Il ne m'a pas aidé parce qu'il a joué très vite tout le temps. Il a tenté de faire des coups gagnants sur toutes ses frappes, a tenté d'expliquer l'Espagnol, en conférence de presse, après la rencontre. C'était très difficile pour moi de trouver du rythme." Mené au score dans les trois manches, le numéro 2 mondial a donc dû s'employer pour sauver sept balles de set dans le deuxième acte, avant de devoir enchaîner cinq jeux de rangs dans le dernier, pour empocher la victoire. "Au final, c'est une bonne victoire de gagner comme cela en trois sets secs, préfère positiver Nadal, qui affrontera Nicolas Mahut au prochain tour. Je ne pense pas avoir joué si mal que ça, et la partie mentale de la rencontre fut positive pour moi. Mon tennis peut encore s'améliorer, et je dois notamment jouer un petit peu plus dans le court. Je reste confiant." LA CONTRE-PERFORMANCE DU JOUR Un jour après Petra Kvitova, tenante du titre à Wimbledon, c'est Na Li, vainqueur à Roland-Garros, qui a été sortie dès le premier tour de cet US Open. Kim Clijsters absente, on aura donc droit à quatre gagnantes différentes dans les Grand Chelem, cette saison, sur le circuit féminin. Pour ce qui est de la Chinoise, cette dernière s'est inclinée face à la Roumaine Simona Halep, en deux sets (6-2, 7-5). "Ça fait deux ans de suite que je perds ici au premier tour. J'ai perdu au premier tour à New Heaven et Miami aussi. Logiquement, j'aime beaucoup jouer sur dur, mais cela fait deux ans que je n'y arrive pas, explique Li, sur le site de la WTA. Je travaille plus dur maintenant qu'avant. Ce n'est pas facile." LES BLEUS DE NEW YORK Un soulagement ! Alors qu'elle n'avait plus gagné un seul match sur le circuit WTA depuis son deuxième tour à Roland-Garros, Alizé Cornet s'est imposée, face à l'Australienne Casey Dellacqua, wild-card sur cet US Open (7-5, 6-0). Un succès qui envoie donc la Niçoise au deuxième tour, où elle affrontera l'Italienne Roberta Vinci. Belle performance également pour Pauline Parmentier, qui a réussi à venir à bout de la tête de série numéro 21 du tournoi, Daniela Hantuchova (6-3, 6-2). Un succès de prestige qui envoie la Nordiste au tour suivant, où elle affrontera Akgul Amanmuradova. De son côté, Nicolas Mahut a dû s'employer pour venir à bout de Robert Farrah en cinq sets (3-6, 6-7, 6-2, 6-4, 6-0), et aura l'honneur d'affronter Rafael Nadal pour une place au troisième tour. Moins de réussite en revanche pour Mathilde Johansson, Eric Prodon, Edouard Roger-Vasselin et Adrian Mannarino. La première a ainsi été sortie par l'Espagnole Carla Suarez Navarro (6-2, 4-6, 7-5), tandis que le second a lui subi la loi de Jürgen Melzer (6-2, 7-6, 6-2). Les deux derniers ont chuté respectivement face à Gilles Muller (7-6, 6-4, 6-4) et Florian Mayer (6-2, 6-0, 6-1). LA STATISTIQUE 44 minutes. C'est le temps passé par Novak Djokovic, sur le court, ce mardi. Opposé au modeste Conor Niland, premier Irlandais à disputer l'US Open, le numéro un mondial a profité de l'abandon de ce dernier, victime d'une intoxication alimentaire. "Je pensais pouvoir bluffer mais on ne peut pas faire ça contre le numéro un mondial. C'est ce que j'ai découvert", a expliqué Niland, qui était alors mené 6-0, 5-1. "Je m'en fiche vraiment de passer moins de temps sur le court", a de son côté lancé le "Djoker", qui a rappelé qu'il était "également fort sur n'importe quelle surface". LA PHRASE "Ils peuvent dire ce qu'ils veulent. J'ai gagné beaucoup de tournois. Je suis numéro un mondiale." Caroline Wozniacki a eu la réponse cinglante, mardi, alors que les journalistes l'interrogeaient une nouvelle fois sur son incapacité à briller dans les grands rendez-vous. La Danoise s'est en tout cas qualifiée pour le deuxième tour de cet US Open, en disposant de Nuria Llagostera Vives (6-3, 6-1), et sera opposée à Arantxa Rus.