N'Gog veut convaincre

  • A
  • A
N'Gog veut convaincre
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Avec Liverpool, le Français affronte Arsenal lors de la 26e journée.

PREMIER LEAGUE - Avec Liverpool, le Français affronte Arsenal lors de la 26e journée. "Le challenge me plaît, c'est tout ce que je veux : jouer et marquer pour Liverpool". Interrogé par la chaîne TV des Reds il y a 10 jours, David N'Gog se réjouissait évidemment de l'opportunité qui s'était offerte à lui avec l'indisponibilité de Fernando Torres. L'arme fatale du club de la Mersey, 50 buts en 63 matches de championnat depuis son arrivée de l'Atletico Madrid à l'été 2007, a été opérée d'un genou à la mi-janvier (problème de cartilage) et la durée de son absence avait été estimée à l'époque à six semaines, dans le meilleur des cas. Rafael Benitez n'a alors pas vraiment hésité en faisant appel à N'Gog pour suppléer le redoutable Espagnol. Après un première exercice 2008-09, marquée par trois buts inscrits toutes compétitions confondues en 19 apparitions, David N'Gog a gagné petit à petit la confiance du manager de Liverpool qui l'a titularisé cette saison à 12 reprises avec quelques satisfactions personnelles. Face à Stoke City, par exemple, lors de la deuxième journée de Premier League, le 19 août, il rentre en fin de rencontre et marque le dernier but de Liverpool (4-0). Titulaire le 22 septembre en Carling Cup à Leeds, il inscrit le seul but du match (1-0), comme à Debrecen le 24 novembre. Aligné une deuxième fois dans le onze de départ contre Lyon, toujours en Ligue des champions le 20 octobre, cela se passe en revanche moins bien pour Gerrard et ses copains (1-2). Son dernier but : le 16 décembre dernier Sa plus grande fierté, comme celle de tout le peuple scouser, reste la victoire et son but face à Manchester United dans le temps additionnel (2-0, 10e journée). C'était le 25 octobre. Depuis, celui que certains ont appelé le nouvel Anelka en raison de sa vitesse et du fait qu'il a été formé au PSG, a marqué trois fois (6 en 22 participations au total), son dernier but remontant au 16 décembre en championnat contre Wigan (2-1, 17e j.). Il est donc temps pour l'international espoir de remettre la machine en route d'autant que lors de ses dernières prestations, il ne fut pas vraiment heureux devant le but notamment samedi dernier dans le derby de la Mersey contre Everton (1-0). A sa décharge, il fut esseulé en pointe et travailla beaucoup dos au but. Sera-t-il un peu plus épaulé mercredi à l'Emirates face à Arsenal ? Une chose est sûre, il aura à coeur de briller devant les Frenchies d'Arsenal.