Murray tombe de haut

  • A
  • A
Murray tombe de haut
Partagez sur :

Plus dure est la chute. Récent vainqueur du Masters de Shanghai, en dominant aisément Roger Federer, Andy Murray s'est incliné mercredi lors du deuxième tour à Valence. Le tenant du titre écossais est tombé devant Juan Monaco (6-2, 3-6, 6-2). L'Argentin prend ainsi sa revanche sur celui qui l'avait battu en demi-finales de l'épreuve chinoise.

Plus dure est la chute. Récent vainqueur du Masters de Shanghai, en dominant aisément Roger Federer, Andy Murray s'est incliné mercredi lors du deuxième tour à Valence. Le tenant du titre écossais est tombé devant Juan Monaco (6-2, 3-6, 6-2). L'Argentin prend ainsi sa revanche sur celui qui l'avait battu en demi-finales de l'épreuve chinoise. "En ce moment, je joue extrêmement bien. Alors, autant rester sur la même dynamique". Vainqueur du Masters 1000 de Shanghaï il y a deux semaines, après avoir balayé Roger Federer en finale (6-3, 6-2), Andy Murray comptait poursuivre sur sa lancée cette semaine à l'occasion du tournoi de Valence, dont il est le tenant du titre. Mais le parcours du Britannique s'est arrêté mercredi dès le deuxième tour, face à Juan Monaco (6-2, 3-6, 6-2). Victorieux la veille de Feliciano Lopez (6-3, 7-6), malgré un passage à vide dans le deuxième set où il était mené 4-1, le numéro 4 mondial a très mal débuté face à l'Argentin, qu'il avait pourtant balayé en demi-finales à Shanghaï (6-4, 6-1). Après avoir concédé la première manche (6-2), l'Ecossais est parvenu à se ressaisir dans la deuxième (3-6). De nouveau mené 4-1 dans la troisième, comme la veille face à Lopez, le joueur de 23 ans n'a pas pu cette fois refaire son retard et s'est finalement incliné (6-3), subissant ainsi un gros coup d'arrêt dans le programme de sa fin de saison. Seule bonne nouvelle pour Murray, il pourra en profiter pour recharger ses batteries avant le Masters de Londres. Simon dispose de Verdasco De son côté, Gaël Monfils a poursuivi sur la lancée de sa victoire à l'Open Sud de Montpellier en s'imposant sans difficulté face à l'Argentin Eduardo Schwank (6-3, 6-3). Au prochain tour, le chef de file de l'équipe de France de Coupe Davis, depuis l'annonce du forfait de Jo-Wilfried Tsonga pour la finale face à la Serbie, rencontrera le Suisse Stanislas Wawrinka. Invité de dernière minute à Bâle grâce au forfait d'Ivan Ljubicic, Paul-Henri Mathieu a de son côté dominé l'Allemand Florian Mayer, sur le même score (6-3, 6-3). Un succès qui va lui permettre de réintégrer le Top 100. En attendant, PHM sera opposé au tour suivant au Serbe Victor Troicki, futur adversaire des Bleus dans un mois à Belgrade. Les bonnes nouvelles du jour n'étaient pas terminées puisque Gilles Simon s'est évité, toujours à Valence, bien des tourments face à Fernando Verdasco. Le Niçois s'est offert l'Espagnol, tête de série numéro 3, en deux petits sets et 57 minutes, 6-1, 6-3, Simon croisera Davydenko ou Chela en quarts de finale.