Murray sur sa lancée

  • A
  • A
Murray sur sa lancée
Partagez sur :

Alors qu'il menait un set à zéro contre Andy Murray, Rafael Nadal a éclaté de façon violente et incompréhensible, ce dimanche, en finale du tournoi ATP de Tokyo. Tenant du titre, l'Espagnol s'est incliné devant l'Écossais en trois manches (3-6, 6-2, 6-0) et 2h16 de jeu. Il s'agit du vingtième titre dans la carrière de Murray, son deuxième consécutif après celui remporté à Bangkok la semaine dernière.

Alors qu'il menait un set à zéro contre Andy Murray, Rafael Nadal a éclaté de façon violente et incompréhensible, ce dimanche, en finale du tournoi ATP de Tokyo. Tenant du titre, l'Espagnol s'est incliné devant l'Écossais en trois manches (3-6, 6-2, 6-0) et 2h16 de jeu. Il s'agit du vingtième titre dans la carrière de Murray, son deuxième consécutif après celui remporté à Bangkok la semaine dernière. La tournée asiatique sourit à Andy Murray. Déjà lauréat à Bangkok, en Thaïlande, la semaine dernière, où il avait notamment maîtrisé l'Américain Donald Young (6-2, 6-0), l'Écossais a été sacré à Tokyo ce dimanche. Au pays du soleil levant, le Britannique a terrassé en finale Rafael Nadal, vainqueur sortant, en trois sets (3-6, 6-2, 6-0) et près de 2h16 de jeu. Murray s'est ainsi offert le vingtième titre de sa carrière, le quatrième cette saison. Surtout, le n°4 mondial a enfin trouvé la clé du succès contre Nadal, qui restait sur cinq victoires consécutives, dont quatre cette année, face à lui. Malgré la perte de la première manche (3-6), durant laquelle il s'est trop rapidement fait breaker par un Espagnol sûr de lui, l'Écossais n'a pas baissé les bras. Au contraire, il a élevé son niveau de jeu, peut-être comme jamais, et est devenu injouable pour le n°2 mondial, dont c'est la septième finale perdue en 2011. Résultat, il n'a ensuite laissé que deux petits jeux à son adversaire du jour, touché puis coulé par une telle démonstration. Écoeuré, donc, Nadal, incapable de réagir, s'est contenté de marquer quatre points dans l'ultime set, conclu par un jeu blanc sur le service du Majorquin... "Je voudrais féliciter Andy et son équipe, a réagi la tête de série n°1 du tableau nippon, toujours fair-play. Il a très, très bien joué et je lui souhaite plein de bonnes choses pour la fin de saison." Quelques heures plus tard, Murray remportait la finale du double avec son frère Jamie. Il s'est ensuite envolé pour Shanghai, où il tentera dans les prochains jours de conserver son titre et de se rapprocher encore un peu plus de la troisième place du classement technique, détenue par Roger Federer.