Murray passe à côté

  • A
  • A
Murray passe à côté
@ Reuters
Partagez sur :

US OPEN - L'Ecossais a été battu par Stanislas Wawrinka en huitièmes de finale.

US OPEN - L'Ecossais a été battu par Stanislas Wawrinka en huitièmes de finale. Ce ne sera pas pour cette année non plus. Andy Murray, 23 ans, a encore échoué dans sa quête d'accrocher à son palmarès un tournoi de Grand Chelem. L'Ecossais, sur lequel toute la Grande-Bretagne compte pour enfin décrocher un Majeur dont le pays est privé depuis les années 1930 et Fred Perry, a été éliminé dimanche au 3e tour de l'US Open par Stanislas Wawrinka (6-7, 7-6, 6-3, 6-3). Finaliste il y a deux ans, Murray va peut-être commencer à trouver le temps long et le tournoi new yorkais très compliqué. On se souvient que le numéro quatre mondial n'était pas allé plus loin que les huitièmes de finale l'année dernière mais Andy Murray avait de quoi être ambitieux en débarquant dans les allées de Flushing Meadows. Finaliste à Los Angeles, vainqueur à Toronto en se payant le scalp de Rafael Nadal et Roger Federer, sans oublier un quart de finale dans la foulée à Cincinnati, l'été américain 2010 de Murray lui avait effectivement donné de l'appétit. Stanislas Wawrinka l'aura empêché prématurément d'entrevoir le dessert. Wawrinka face à Querrey A la sortie du court, le finaliste de l'Open d'Australie et demi-finaliste à Wimbledon semblait très déçu d'avoir laissé filer ce match dans lequel il a servi pour mener deux sets à zéro avant de se laisser déborder. "Dans les troisième et quatrième set, j'ai lutté physiquement et j'étais frustré à cause de ça", a-t-il déclaré, "Peut-être que je sentais que ma chance de bien figurer ici était en train de s'évaporer. Je ne me sentais pas bien, tout simplement. Ça fait quelques années que je ne m'étais pas senti comme ça". Roger Federer, comme ce fut d'ailleurs le cas cette année à Roland-Garros, ne sera pas le seul Helvète en huitième de finale à New York. Stanislas Wawrinka possède même les cartes pour aller plus loin, son prochain adversaire l'Américain Sam Querrey se trouvant à sa portée.