Murray est prêt

  • A
  • A
Murray est prêt
Partagez sur :

Andy Murray a fait respecter la hiérarchie ce samedi à Shanghai en dominant sans réel souci l'Argentin Juan Monaco (6-4, 6-1). L'Ecossais n'a toujours pas concédé le moindre set dans le Masters 1000 chinois avant de disputer la finale.

Andy Murray continue de se promener à Shangaï L'Ecossais a en effet fait respecter la hiérarchie ce samedi, dans le Masters 1000 chinois, en dominant sans réel souci l'Argentin Juan Monaco (6-4, 6-1). Il n'a ainsi toujours pas concédé le moindre set à Shangaï avant de disputer la finale où il retrouvera Roger Federer. Juan Monaco n'était pas assez frais pour bousculer Andy Murray. L'Argentin, invité surprise du dernier carré du tournoi de Shanghai, a certes bataillé avec tout son coeur mais en vain. Devant un Ecossais très solide au fond du court et dans son jeu en général (91% de points gagnés sur le premier service malgré un faible pourcentage de 49%), le joueur sud-américain s'est montré impuissant et n'a pas répondu présent lors des moments clés de la partie. Comme sur son engagement pour revenir à cinq jeux partout après avoir ravi le service du Britannique sur une double faute de son adversaire, alors que ce dernier menait alors 5-3. Tétanisé, Juan Monaco a multiplié les fautes directes et offert deux opportunités de set à Murray (15-40). L'Ecossais n'a même pas eu à s'employer pour boucler la première manche sur un coup droit de l'Argentin dans le filet (6-4). Le second set a ensuite exclu tout suspense. Le quatrième joueur mondial s'est emparé du service de son opposant dès le début et s'est détaché sur jeu blanc (3-0). Un double break plus tard, Andy Murray a terminé la partie en ne donnant aucun point à son adversaire sur les deux derniers jeux. L'Ecossais a conclu sur un ace une victoire relativement aisée (6-4, 6-1). Juan Monaco n'a pas non plus facilité la tâche du Britannique qui a montré également de belles vertus en défense et parfois dans les variations d'effets. Il arrive en tout cas en finale sans avoir perdu une manche dans ce Masters 1000 après notamment s'être offert la tête de deux Français, Jérémy Chardy et Jo-Wilfried Tsonga. Pour sa quatrième finale de l'année, l'Ecossais croisera la route d'un adversaire de taille: Roger Federer.