Murray cale

  • A
  • A
Murray cale
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - A Miami, l'Ecossais, tenant du titre, a été éliminé au 2e tour par Fish.

TENNIS - A Miami, l'Ecossais, tenant du titre, a été éliminé au 2e tour par Fish. Qu'arrive-t-il au circuit masculin ? Une semaine après la première victoire dans un Masters 1000 d'Ivan Ljubicic, tombeur successivement de Djokovic, Monaco, Nadal et Roddick pour s'imposer à Indian Wells, le tournoi de Miami vient de perdre ses deux derniers finalistes : Novak Djokovic, le malheureux de la saison dernière, et son bourreau, Andy Murray. Le monde à l'envers... Au lendemain de la défaite du Serbe, écarté par le Belge Oliver Rochus en trois sets (6-2, 6-7, 6-4), l'Ecossais n'a pas résisté à la puissance de l'Américain Mardy Fish, vainqueur en deux manches (6-4, 6-4) après une heure et demie de jeu. Incapable de trouver la parade du service de son adversaire, auteur de 10 aces au milieu de ses 82% de réussite sur premières balles, le n°3 mondial, qui perdra son rang au profit de Rafael Nadal à l'issue du tournoi, a cédé à deux reprises son engagement dans la première manche. Rebelote dans le deuxième set où il cède sa mise en jeu sans parvenir à inquiéter l'Américain, redescendu au delà du 100e rang mondial. "Mardy a bien servi, spécialement sur les balles de break dans le deuxième set. Mais je n'ai pas très bien joué aujourd'hui... En remettant la balle au milieu du court, c'est facile pour mes adversaires d'attaquer et d'être agressif", regrettait le finaliste de l'Open d'Australie qui a offert l'une des plus belles victoires à son adversaire et un troisième tour face à Feliciano Lopez. Simon mou du genou De nouveau touché au genou droit, Gilles Simon, de retour sur le circuit après un passage jusqu'en finale du challenger de Sunrise pour regagner en confiance après un début de saison difficile, a lui subi le même sort que le Britannique, battu en deux sets (6-2, 6-3) par l'Argentin Horacio Zeballos. Le Niçois est accompagné vers la sortie par Stéphane Robert, néophyte à ce niveau, qui n'a pas été en mesure de contrer le Croate Marin Cilic, vainqueur sans bavure en deux manches (6-3, 6-1). Le tableau tricolore est sauvé par la belle performance de Florent Serra qui a franchi le deuxième tour en écartant l'Espagnol Albert Montanes en trois sets (6-3, 3-6, 6-2) pour gagner le droit d'affronter le n°1 mondial, Roger Federer, pour une place en huitièmes de finale après la victoire du Suisse sur l'Equatorien Nicolas Lapentti (6-3, 6-3). Chez les dames, Marion Bartoli s'est elle qualifiée pour les huitièmes de finale du tournoi floridien. La n°1 tricolore a dominé en deux manches (7-6, 6-4) l'Argentine Gisela Dulko et retrouvera au prochain tour la Russe Svetlana Kuznetsova, tombeuse de la Hongroise Agnes Szavay (6-2, 6-3). Virgine Razzano tentera dimanche de la rejoindre.