Muffat exacte au rendez-vous

  • A
  • A
Muffat exacte au rendez-vous
Partagez sur :

Une première médaille individuelle au niveau mondial ? C'est peut-être ce qui attend Camille Muffat, ce dimanche, lors de la cinquième et dernière journée des Mondiaux petit bassin de Dubaï. Quatrième du 100m nage libre vendredi, médaillée de bronze avec le relais 4x200m mercredi, la Niçoise a réalisé le 2e chrono des séries matinales du 200m. Coralie Balmy en revanche est passée au travers, comme Benjamin Stasiulis sur 200m dos.

Une première médaille individuelle au niveau mondial ? C'est peut-être ce qui attend Camille Muffat, ce dimanche, lors de la cinquième et dernière journée des Mondiaux petit bassin de Dubaï. Quatrième du 100m nage libre vendredi, médaillée de bronze avec le relais 4x200m mercredi, la Niçoise a réalisé le 2e chrono des séries matinales du 200m. Coralie Balmy en revanche est passée au travers, comme Benjamin Stasiulis sur 200m dos. Deux claques et des promesses. La dernière matinée des championnats du monde en petit bassin n'a pas été brillante pour tout le clan tricolore. Bronzée avec le relais 4x200m, Coralie Balmy a été éliminée dès les séries du 200 mètres nage libre. Un 19e temps qui fait tâche pour l'Antiboise qui ne verra pas les demi-finales au contraire de Camille Muffat qui a réalisé le deuxième temps des séries en 1'54"27 et qui se pose ouvertement en candidate pour le podium. L'autre déception matinale est venue de Benjamin Stasiulis. Engagé sur le 200 mètres dos, il a pris le 11e temps des séries en 1'52"77, restant coincé à 6 dixièmes des portes du grand huit pour la finale. Des séries marquées par la domination de l'Américain Ryan Lochte auteur d'un joli 1'50"25. Heureusement pour les Bleus, outre Muffat, le relais 4x100 4 nages n'a pas manqué son envol. Titrés à Budapest, les Tricolores auront fort à faire en finale face aux Russes, aux Brésiliens ou encore aux Américains. Mais avant de songer à la finale, il fallait assurer le coup ce dimanche matin. Jérémy Stravius, Hugues Duboscq, Clément Lefert et Yannick Agnel n'ont pas manqué l'occasion en bouclant leur série à la deuxième place derrière l'Allemagne en 3'27"16. Un relais qui pourrait avoir une autre allure avec sans doute des changements et pourquoi pas les entrées de Lacourt, Bousquet, Gilot ou Bernard... Gilot, Bernard, le relais et Rouault Fabien Gilot et Alain Bernard qui seront par ailleurs engagés en finale du 100 mètres nage libre. 2e et 4e temps des demi-finales, les deux Tricolores seront lancés à la poursuite de l'homme en forme du sprint mondial: Cesar Cielo. Le Brésilien représente la référence actuelle. C'est d'ailleurs lui qui avait terminé en tête des demi-finales. Déjà titré sur le 50 mètres nage libre, il sera encore le favori. A Bernard et Gilot de faire en sorte de le bouter loin de cette plus haute marche du podium. Enfin, il restera le 1500 mètres avec un duel attendu entre Oussama Mellouli et Sébastien Rouault. Dans le coup lors du 400 mètres, avec une 6e place en finale, le Français sera particulièrement ambitieux.