Muffat: "C'est encourageant"

  • A
  • A
Muffat: "C'est encourageant"
Partagez sur :

Elle pensait faire mieux. Comme sur 400 mètres dimanche, Camille Muffat a une nouvelle fois touché le bronze lors de ces Mondiaux de Shanghai, sur 200 mètres nage libre mercredi. Déçue de ne pas avoir réussi à nager son meilleur qui lui aurait valu l'argent, la Niçoise n'oublie pas qu'elle valide par deux médailles mondiales sa reconversion en crawl. Une première étape en vue des JO de Londres...

Elle pensait faire mieux. Comme sur 400 mètres dimanche, Camille Muffat a une nouvelle fois touché le bronze lors de ces Mondiaux de Shanghai, sur 200 mètres nage libre mercredi. Déçue de ne pas avoir réussi à nager son meilleur qui lui aurait valu l'argent, la Niçoise n'oublie pas qu'elle valide par deux médailles mondiales sa reconversion en crawl. Une première étape en vue des JO de Londres... Camille, comment accueillez-vous cette deuxième médaille dans ces Mondiaux ? Je suis déçue. Ce n'est pas mon meilleur temps sur la distance. Devant, ça ne nage pas très vite. Je pense que c'était vraiment abordable pour faire mieux. J'ai fait ce que je sais faire. Partir doucement et accélérer ensuite. Je n'ai pas regardé Pellegrini, j'ai fait ma course dans mon coin parce que je savais que ça allait fort devant. Ce sont vos premiers podiums en crawl en grand bassin... Oui, c'est vrai. Ça va m'aider pour l'année prochaine pour fournir plus d'effort à l'entraînement sachant que je sais quelles sont mes adversaires, je les connais un peu mieux désormais, je sais qu'il y en a encore quelques-unes devant. Un an avant les Jeux, c'est encourageant, même si je repars un peu déçue. "Au moins une finale avec le relais" Qu'est-ce qui vous manque encore pour être sur la première marche mondiale ? Je ne sais pas... Un peu d'expérience peut-être. Plus d'entraînement aussi peut-être. Pellegrini, c'est une fille qui s'entraîne plus que moi en termes de kilométrage. De toute façon l'année prochaine, il faudra que je nage plus. Vos Mondiaux ne sont pas finis... Je commence à me sentir un peu fatigué. J'ai fait toutes mes courses individuelles qui valaient quelque-chose donc on verra demain (jeudi) si je nage le 100 mètres (nage libre), c'est la première course, ensuite j'ai le 4x200 tout à la fin. Je ne suis pas sûre de le faire, si c'est pour être fatiguée et faire un 100 mètres qui ne sert à rien... (vu dans la foulée, Fabrice Pellerin, son entraîneur, a confirmé l'engagement de sa nageuse sur la distance, ndlr). Quant au relais, les trois autres filles (Ophélie-Cyrielle Etienne, Coralie Balmy, Charlotte Bonnet) sont en forme donc je vais compter sur elles le matin (sourire). Je ferai ma part de boulot, mais je nagerai en dernier le matin pour, s'il y a moyen, ralentir et me préserver. En finale, je lancerai le relais. Que peut viser ce relais ? Au moins une finale. Après, en finale, le podium est abordable pour plusieurs équipes qui vont se valoir.