MU tient Arsenal à distance

  • A
  • A
MU tient Arsenal à distance
Partagez sur :

Manchester United compte désormais quatre points d'avance sur Arsenal en tête de la Premier League après sa victoire face à Wigan (4-0), samedi après-midi. Javier Hernandez a signé un doublé (17e et 74e), Wayne Rooney (84e) et Fabio (87e) ont corsé l'addition. De quoi mettre la pression sur les Gunners, exempts de championnat pour cause de finale de Carling Cup, prévue dimanche.

Manchester United compte désormais quatre points d'avance sur Arsenal en tête de la Premier League après sa victoire face à Wigan (4-0), samedi après-midi. Javier Hernandez a signé un doublé (17e et 74e), Wayne Rooney (84e) et Fabio (87e) ont corsé l'addition. De quoi mettre la pression sur les Gunners, exempts de championnat pour cause de finale de Carling Cup, prévue dimanche. Après un match "assez pauvre", de la bouche même de Sir Alex Ferguson, à Marseille, en huitième de finale aller de la Ligue des champions, mercredi, Manchester United était attendu au tournant avant son court déplacement à Wigan, ce samedi. Le coach des Red Devils avait reconduit le onze présent au Vélodrome, à l'exception de Scholes et Hernandez, préférés à Gibson et Berbatov. Des choix contrastés de la part du sorcier écossais. Le vétéran anglais aurait pu coûter très cher aux siens si son ballon perdu et récupéré par Moses n'avait pas été brillamment repoussé par l'épaule droite de Van der Sar (13e). Le portier néerlandais se montrait une nouvelle fois décisif sur une frappe de McCarthy au terme d'une action encore initiée par Moses (18e). Et dire que le quadragénaire va prendre sa retraite au terme de l'actuel exercice... A contrario, le choix d'Hernandez à la place de Berbatov était judicieux. Suite à un une-deux Nani-Rooney côté gauche, suivi d'un centre tendu du Portugais, "Chicharito" poussait la balle au fond des filets pour concrétiser la première occasion mancunienne (17e). L'une des seules de cette première période, avec cette frappe de Nani renvoyée par le poteau droit d'Al Habsi (29e). Malheureux, le Portugais était consolé par Van der Sar sur le chemin du retour au vestiaire. Hernandez, bon pour MU, pas pour la L1... Les deux hommes étaient d'ailleurs les premiers à se mettre en évidence en seconde période. Van der Sar repoussait une frappe lointaine de Figueroa (48e), tandis que Nani tentait sa chance du pied gauche dans le petit filet (55e). Et quand MU ne butait pas sur les poteaux ou les filets, c'est la défense des Latics qui les contrariait, à l'image de Rooney qui effaçait Al Habsi et donnait à Fletcher, dont la tentative était repoussée sur la ligne (60e). Heureusement pour les Red Devils, ils pouvaient compter sur Van der Sar. Sur un dégagement lointain du Batave, Hernandez contrôlait, effectuait un une-deux avec Rooney et allait ajuster Al Habsi pour le doublé (74e). Son 13e but de la saison toutes compétitions confondues. Et dire que, selon RMC, le "petit pois" a été boudé par certains ténors de Ligue 1 qui le jugeaient "pas assez cher". Sa prestation, elle, ruinait le moral de ses adversaires. Dans les dix dernières minutes Wigan lâchait l'affaire et laissait Berbatov et Rooney mener un contre furtif que l'Anglais concluait sans trembler (84e). Puis Fabio, à peine entré en jeu, en profitait pour inscrire le premier but de sa carrière avec MU en reprenant un centre de Darren Fletcher (87e). De quoi rassurer une équipe peu convaincante mercredi au Vélodrome qui prend quatre points d'avance sur son dauphin, Arsenal, de corvée de Carling Cup dimanche.