MU panse ses plaies

  • A
  • A
MU panse ses plaies
Partagez sur :

Eliminé de la Carling Cup par Crystal Palace puis sorti de la Ligue des champions dès la phase de poules, Manchester United a repris du poil de la bête en Premier League. Depuis leur déconvenue subie face au FC Bâle (1-2), les Red Devils restent en effet sur trois victoires convaincantes en championnat et tenteront de poursuivre cette série lundi face à Wigan à l'occasion du Boxing Day.

Eliminé de la Carling Cup par Crystal Palace puis sorti de la Ligue des champions dès la phase de poules, Manchester United a repris du poil de la bête en Premier League. Depuis leur déconvenue subie face au FC Bâle (1-2), les Red Devils restent en effet sur trois victoires convaincantes en championnat et tenteront de poursuivre cette série lundi face à Wigan à l'occasion du Boxing Day. Il y a moins d'un mois, Manchester United subissait l'une des plus grandes déconvenues de son histoire en s'inclinant sur la pelouse du FC Bâle (1-2). Une défaite synonyme d'élimination dès la phase de poules de la Ligue des champions, alors que le club anglais était encore finaliste la saison dernière face au Barça (1-3). Depuis, les hommes d'Alex Ferguson, qui avaient déjà dû mécontenter leur entraîneur après la défaite en quarts de finale de la Carling Cup face à Crystal Palace (1-2), ont enchaîné avec trois victoires en championnat, quatre en comptant celle acquise devant à Aston Villa (2-1) avant leur déplacement en Suisse. Après un large succès face à Wolverhampton (4-1) et un déplacement réussi sur la pelouse des Queen's Park Rangers (0-2), MU n'a fait qu'une bouchée de Fulham (5-0), mercredi à Craven Cottage. Signe de l'efficacité retrouvée du collectif mancunien, cinq joueurs différents ont trouvé le chemin des filets: Welbeck (5e), Nani (28e), Giggs (45e), Rooney (88e) et Berbatov (90e). Un succès qui permet au champion d'Angleterre en titre de rester dans le sillage de son grand rival, Manchester City, leader avec deux points d'avance. Seule ombre au tableau, Ashley Young s'est blessé pour plusieurs semaines ce qui n'empêchera pas les Red Devils tenteront de mettre la pression sur les Citizens à l'occasion de la réception de Wigan lundi lors du Boxing Day. Premiers relégables, les Latics, qui restent sur deux bons nuls face à Chelsea (1-1) et Liverpool (0-0), auront cette fois bien du mal à résister à la force de frappe de MU. Manchester City ne serait pas contre une contre-performance de son rival, car les hommes de Roberto Mancini, en dépit de leur forme éclatante, s'attendent à un déplacement pas forcément des plus faciles à négocier sur la pelouse de West Brom, qui reste sur deux victoires à l'extérieur face à Blackburn (2-1) et Newcastle (3-2). Invaincu depuis cinq matches, mais tenu en échec par Tottenham jeudi (1-1), Chelsea reçoit pour sa part Fulham, pour un deuxième derby londonien consécutif qui s'annonce plus facile à négocier que face aux Spurs, qui iront quant à eux à Norwich mardi, en même temps qu'Arsenal, cinquième à douze points du leader et qui ne devra pas flancher face à Wolverhampton.