MU joue à mi-temps

  • A
  • A
MU joue à mi-temps
Partagez sur :

Manchester United est toujours invaincu, après huit journées de Premier League. Les Red Devils ont en effet été décrocher le match nul, samedi, à Liverpool (1-1). Alors que Sir Alex Ferguson avait décidé de faire tourner en vue de la Ligue des champions, c'est Steven Gerrard qui a ouvert le score, avant de voir Chicharito égaliser.

Manchester United est toujours invaincu, après huit journées de Premier League. Les Red Devils ont en effet été décrocher le match nul, samedi, à Liverpool (1-1). Alors que Sir Alex Ferguson avait décidé de faire tourner en vue de la Ligue des champions, c'est Steven Gerrard qui a ouvert le score, avant de voir Chicharito égaliser. Manchester United la voulait-il vraiment ? En déplacement à Anfield, samedi, dans le cadre de la 8e journée de Premier League, les Red Devils n'ont pas montré une volonté farouche de s'imposer sur les terres de l'ennemi historique. Ainsi, Sir Alex Ferguson a livré un onze de départ assez light, n'hésitant pas à laisser Rooney, Nani ou Chicharito sur le banc. La raison ? La proximité de la Ligue des champions, et la rencontre à Otelul, mardi. Car avec seulement deux matches nuls face à Bâle et Benfica, les Mancuniens ont pris un départ plutôt moyen sur le front européen, et comptent bien redresser la barre. De leur côté, les Reds espèrent continuer à rester accrochés au wagon de tête, et confirmer le renouveau du club après une saison des plus fades. Pour cela, et pour la première fois depuis le 6 mars dernier, Kenny Dalglish a pu titulariser Steven Gerrard, enfin remis d'une longue blessure aux adducteurs. Et le capitaine a signé son retour de la plus belle des manières, en ouvrant le score sur un coup franc généreusement accordé par l'homme en noir, après une faute imaginaire de Rio Ferdinand (1-0, 68e). Ferguson décide alors de lancer Rooney, Nani et Chicharito. Un choix payant, puisque quelques minutes plus tard, le Mexicain marque de la tête sur un corner de... Nani, dévié par Welbeck(1-1, 81e). Un but qui pique l'orgueil des Reds, mais ces derniers vont buter sur un David De Gea en état de grâce, notamment devant Kuyt (82e) et Henderson (91e). Au final, voilà un match nul qui semble satisfaire tout le monde, puisque MU n'a toujours pas perdu cette saison, et s'est préservé pour la Ligue des champions. De son côté, Liverpool a récupéré son "Stevie G", et a confirmé qu'il lutterait bien avec les meilleurs, pour une place en C1 l'an prochain.