MU démarre enfin

  • A
  • A
MU démarre enfin
Partagez sur :

Après deux matches nuls de rang face à Bâle et Benfica, Manchester United a enfin glané sa première victoire, mardi, lors de la troisième journée de Ligue des champions, face à l'Otelul Galati (2-0). Une victoire acquise dans la douleur, grâce à deux penalties de Wayne Rooney. De son côté, le Benfica est allé s'imposer à Bâle (2-0).

Après deux matches nuls de rang face à Bâle et Benfica, Manchester United a enfin glané sa première victoire, mardi, lors de la troisième journée de Ligue des champions, face à l'Otelul Galati (2-0). Une victoire acquise dans la douleur, grâce à deux penalties de Wayne Rooney. De son côté, le Benfica est allé s'imposer à Bâle (2-0). Un petit soulagement. Finaliste de la Ligue des champions la saison passée, Manchester United a failli faire une drôle de faute de goût, au terme de cette troisième journée de la phase de poules, cuvée 2011-2012. Après deux matches nuls face à Benfica (1-1) et Bâle (3-3), les Red Devils ont eu toutes les peines du monde à venir à bout de la modeste formation de l'Otelul Galati, mardi (2-0). Un succès qui permet aux Mancuniens de prendre la deuxième place du groupe C, et d'envisager la suite de la compétition avec un peu de sérénité. Cette sérénité qui a sérieusement manqué sur la pelouse. Car face à une formation roumaine sans aucune référence, les champions d'Angleterre sont longtemps restés inoffensifs. Pourtant, Sir Alex Ferguson avait lancé le quatuor Rooney-Chicharito-Nani-Valencia, préservé ce week-end en championnat. C'est finalement le premier qui va faire la différence, en inscrivant deux penalties (64e, 92e), pour offrir un succès laborieux, mais logique, aux siens. Pour le match retour, le manager écossais devra cependant faire sans Vidic, ce dernier ayant été expulsé après une charge aussi dangereuse qu'inutile. Pendant ce temps, le Benfica continue son petit bonhomme de chemin, et trône en tête du classement, après son deuxième succès de rang, cette fois à Bâle. Supérieurs techniquement, les Portugais ont trouvé l'ouverture par deux fois, grâce à des buts de Bruno Cesar (20e) et Oscar Cardozo (75e). Un match qui s'est terminé dans une ambiance plutôt délétère, avec notamment l'expulsion d'Emerson (85e). Un fin de rencontre qui promet pour le match retour, dans deux semaines.