MU déjà redoutable

  • A
  • A
MU déjà redoutable
Partagez sur :

Champion en titre, Manchester United a débuté l'exercice 2011-2012 par deux victoires consécutives en Premier League. Vainqueurs sur la pelouse de West Brom en ouverture (2-1), les Red Devils ont largement dominé Tottenham (3-0), lundi en clôture de la 2e journée. Les buts mancuniens ont été inscrits en seconde période par Welbeck (61e), Anderson (76e) et Rooney (87e).

Champion en titre, Manchester United a débuté l'exercice 2011-2012 par deux victoires consécutives en Premier League. Vainqueurs sur la pelouse de West Brom en ouverture (2-1), les Red Devils ont largement dominé Tottenham (3-0), lundi en clôture de la 2e journée. Les buts mancuniens ont été inscrits en seconde période par Welbeck (61e), Anderson (76e) et Rooney (87e). Alors qu'une page semblait s'être tournée durant l'été du côté de Manchester United, avec les départs à la retraite de joueurs cadres comme Edwin van der Sar, Gary Neville ou encore Paul Scholes, les Red Devils ont montré qu'ils étaient toujours aussi efficaces en dominant Tottenham lundi à Old Trafford (3-0), lors de la 2e journée de Premier League. Cette rencontre avait pourtant tout du match piège pour les hommes de Sir Alex Ferguson, privé de nombreux joueurs sur blessure: Vidic, Ferdinand, Rafael... Mais le technicien écossais, qui avait joué à fond le pari de la jeunesse en débutant la rencontre avec Berbatov, Carrick, Chicharito, Giggs et Park sur le banc, a pu compter sur sa jeune garde, qui a parfaitement su répondre à ses attentes. Symbole de cette nouvelle génération, Danny Welbeck, qui semble avoir supplanté Berbatov dans la hiérarchie des attaquants mancuniens. Prêté à Sunderland la saison dernière, où il a inscrit six buts en 26 matches de championnat, ce grand espoir du football anglais a libéré Old Trafford peu après l'heure de jeu en trompant Friedel - impeccable jusque-là - d'une très belle tête, consécutive à un centre de Cleverley (22 ans), prêté la saison dernière à Wigan (1-0, 61e). Plutôt maladroit jusqu'à présent, Welbeck joue dès lors complètement libéré. Après une tentative de retourné acrobatique (68e), il adresse une superbe talonnade dans la course d'Anderson, qui n'en demandait pas tant pour conclure en force une magnifique action collective, dont le Brésilien était d'ailleurs à l'origine (2-0, 76e). Sonnés et peut-être un peu court physiquement pour leur première rencontre de la saison en championnat - leur match d'ouverture face à Everton ayant été reporté en raison des émeutes -, les Spurs ne s'en relèveront pas. Et Rooney, sur un service impeccable de Giggs (entré en fin de match), ajoute un troisième but de la tête (3-0, 87e). La messe est dite, la jeune et nouvelle garde de MU a fait le plein de points et de confiance. De son côté, Tottenham a encore beaucoup de travail.