MU bute sur les Toons

  • A
  • A
MU bute sur les Toons
Partagez sur :

Déjà tenu en échec mardi en Ligue des champions, Manchester United n'est pas parvenu à battre Newcastle samedi après-midi à Old Trafford (1-1), et peut voir City s'envoler en tête du classement dimanche. Dans les autres matches de la journée, Tottenham continue à grignoter alors que Chelsea s'est rassuré face à Wolverhampton.

Déjà tenu en échec mardi en Ligue des champions, Manchester United n'est pas parvenu à battre Newcastle samedi après-midi à Old Trafford (1-1), et peut voir City s'envoler en tête du classement dimanche. Dans les autres matches de la journée, Tottenham continue à grignoter alors que Chelsea s'est rassuré face à Wolverhampton. Si les Red Devils sont actuellement loin d'afficher une forme étincelante, ils arrivaient ces dernières semaines à l'emporter, même sans briller. Au moins en championnat. Quatre jours après concédé un match nul 2-2 face à Benfica en Ligue des champions qui compromet leurs chances d'accéder aux huitièmes de finale, les troupes d'Alex Ferguson ont donc concédé un nouveau match nul samedi après-midi à Old Trafford face à Newcastle (1-1), coinçant pour la première fois en championnat depuis l'humiliation subie face aux Citizens (1-6). D'encombrants voisins qui pourraient pointer à sept longueurs dimanche soir, si l'invaincu leader parvenait à l'emporter à Liverpool... Et si les champions en titre doivent maintenant regarder derrière, puisque Tottenham, vainqueur 3 buts à 1 à West Bromwich Albion grâce notamment à un doublé d'Emmanuel Adebayor, ne comptent plus que deux points de retard, avec un match en moins, ils n'ont pourtant pas démérité face aux Toons. Mais Alan Pardew et sa bande ne figurent pas cette saison dans le "Big Four" par hasard, et son arrière-garde, à commencer par l'excellent portier néerlandais Tim Krul, a tout simplement été héroïque samedi, malgré une multitude d'occasions pour les locaux dans les dernières minutes, après l'expulsion méritée de Jonas Gutierrez (79e). Un arbitrage qui suscitera forcément la polémique, Mike Jones ayant d'ailleurs été immédiatement cerné par les joueurs de MU dès le coup de sifflet final. Son tort ? Avoir accordé un penalty discutable à un Hatem Ben Arfa très remuant et averti en première mi-temps pour avoir osé reprocher à Wayne Rooney de s'être essuyé les crampons sur Fabio Coloccini. Un penalty obtenu pour un tacle appuyé de Rio Ferdinand, qui semblait d'abord toucher le ballon avant de faire chuter l'ancien de Clairefontaine. Demba Ba se chargeait de transformer l'offrande (1-1, 61e), remettant ainsi les deux équipes à égalité après l'ouverture du score chanceuse de Javier Hernandez (49e). Chelsea évacue la pression Newcastle, et ses trois Français titulaires au coup d'envoi - Yohan Cabaye et Gabriel Obertan accompagnant Ben Arfa - allaient ensuite subir les assauts de Patrice Evra et de ses coéquipiers, mais ni l'ancien Monégasque (83e), ni surtout Hernandez, qui voyait sa tête sauvée sur sa ligne par Simpson (86e) avant que l'arbitre n'annule justement son deuxième but de l'après-midi pour une position de hors-jeu préalable (93e), ne réussissaient à redonner l'avantage aux Diables Rouges. Manchester United devra s'en contenter, alors que les Magpies, battus à City la semaine dernière (1-3), termineront leur triptyque infernal lors de la prochaine journée face à Chelsea. Des Blues qui restaient quant à eux sur une désillusion européenne en milieu de semaine à Leverkusen (1-2), et surtout sur deux revers de rang à domicile en championnat, contre Arsenal (3-5) et Liverpool (1-2), et qui étaient sous pression avant d'accueillir Wolverhampton lors de cette 13e journée. Une pression que les hommes d'un Andre Villas-Boas déjà menacé ont rapidement évacué, grâce à un autre homme actuellement dans l'oeil du cyclone, John Terry, de la tête sur corner (1-0, 7e). Passeur sur cette ouverture du score, Juan Manuel Mata récidivait à la demi-heure de jeu, cette fois pour Sturridge (2-0, 30e), avant que l'Espagnol ne se décide à inscrire lui-même son nom au tableau d'affichage (3-0, 45e). A un point derrière Newcastle, Chelsea n'a pas encore dit son dernier mot.