Mourinho veut Fabregas

  • A
  • A
Mourinho veut Fabregas
Partagez sur :

Pisté de longue date par le club de ses débuts, le FC Barcelone, Cesc Fabregas pourrait finalement atterrir au... Real Madrid. Souhaitée par José Mourinho, la signature du milieu de terrain d'Arsenal offrirait une association prometteuse avec Xabi Alonso. Et pour satisfaire son entraîneur, le club merengue pourrait offrir 40 millions d'euros aux Gunners.

Pisté de longue date par le club de ses débuts, le FC Barcelone, Cesc Fabregas pourrait finalement atterrir au... Real Madrid. Souhaitée par José Mourinho, la signature du milieu de terrain d'Arsenal offrirait une association prometteuse avec Xabi Alonso. Et pour satisfaire son entraîneur, le club merengue pourrait offrir 40 millions d'euros aux Gunners. Comme sur les terrains de football, Barcelone et Madrid se livrent une guerre sans merci via médias interposés. Au lendemain de l'annonce faite par le journal catalan El Mundo Deportivo de la réservation du numéro 4 pour Francesc Fabregas au Barça en vue d'un transfert à l'été 2011, Marca assure jeudi que le milieu de terrain d'Arsenal serait la cible prioritaire de José Mourinho dans l'optique du prochain mercato estival. Et pour attirer dans ses filets le champion du monde et d'Europe espagnol âgé de 23 ans, les Merengues seraient prêts à investir 40 millions d'euros. Une somme supérieure à celle proposée par le FC Barcelone il y a quelques mois, les Gunners annonçant publiquement le 2 juin dernier avoir refusé une offre de 35 millions d'euros émanant du club catalan. Parti du Barça à l'âge de 16 ans pour rallier le club londonien, Fabregas est depuis son éclosion au plus haut niveau annoncé chaque année de retour du côté du Camp Nou. Fan du club catalan depuis son plus jeune âge, Cesc y a fait ses classes en vénérant un homme, Josep Guardiola, actuel entraîneur des champions d'Espagne. Sur le papier, le retour à la maison de l'enfant prodige ne semble donc être qu'une question de temps. Une belle paire avec Xabi Alonso Et si, malgré les liens évidents entre Fabregas et le Barça, le Real Madrid empochait la mise ? Pour Marca, le profil créatif de Cesc est idéal alors que la formation merengue regorge de milieux de terrain défensifs (Mahamadou Diarra, Lassana Diarra, Sami Khedira) mais dispose d'un unique joueur capable d'organiser l'entrejeu en la personne de Xabi Alonso, l'Argentin Fernando Gago ne bénéficiant d'aucun crédit aux yeux de Mourinho. Assuré d'être titulaire au Bernabéu, Fabregas aurait plus de mal à exister à Barcelone avec la concurrence de Xavi et autre Andres Iniesta. Le journal madrilène assure également que Cesc est en fin de cycle à Arsenal et qu'une nouvelle année vierge de titres pourrait finir de le convaincre d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Ailleurs, ce pourrait donc être au Real Madrid. Au grand dam du FC Barcelone et de ses supporters qui vivraient à coup sûr très mal cette nouvelle "trahison", plus de dix ans après le houleux passage de Luis Figo du Barça au Real. Improbable, un transfert est en tout cas crédible sur le plan financier, domaine dans lequel le Real Madrid est mieux portant que son meilleur ennemi, endetté. Arsène Wenger, longtemps opposé à l'idée d'un départ d'un stratège sous contrat jusqu'en 2015, serait plus enclin à donner son aval en cas de proposition jugée satisfaisante par sa direction. Et la cote de popularité de José Mourinho en Catalogne de continuer de chuter...