Mourinho, un titre puis Madrid ?

  • A
  • A
Mourinho, un titre puis Madrid ?
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Après un probable sacre avec l'Inter, le Portugais pourrait filer au Real.

SERIE A - Après un probable sacre avec l'Inter, le Portugais pourrait filer au Real.Si tout va bien, l'Inter décrochera dimanche sur la pelouse de Sienne un cinquième scudetto de rang. Cette hypothèse n'a rien de saugrenue malgré le complot orchestré contre les Nerazzurri, lâché ironiquement par Jose Mourinho avant la 37e journée qui avait vu son équipe battre le week-end dernier le Chievo Verone de manière spectaculaire (4-3). "S'il est vrai que le président de Sienne est heureux à l'idée de nous battre et qu'il a promis à ses joueurs la même prime qui était prévue en cas de maintien, c'est sûr ils seront super motivés !", lâchait l'entraîneur de l'Inter après la victoire en finale de la Coupe d'Italie, avant de viser son rival pour le titre: "Et qui sait ? La Roma pourrait elle aussi leur offrir un beau magot".En déplacement au Chievo, le véritable arbitre de la lutte pour le titre, l'AS Roma espère un faux pas des coéquipiers de Zanetti pour s'adjuger le championnat sur le fil. Accusant deux points de retard, Totti et compagnie pourraient être sacrés à condition qu'ils s'imposent et que les Milanais ne gagnent pas à Sienne. En cas de nul du leader du classement, les Romains afficheraient une meilleure différence de buts particulière (1-1, 2-1). L'espoir ne s'est pas envolé du côté des Giallorossi mais croit-on vraiment à une contre-performance des Nerazzurri chez le 19e de Serie A déjà relégué ? Les observateurs les plus avisés ne l'imaginent pas en tout cas. Jeudi, Mourinho imaginait quant à lui son avenir de l'autre côté des Pyrénées.Les médias espagnols s'agitent"Tôt ou tard, j'entraînerai le Real Madrid, lâchait le « Special one » dans un entretien accordé au magazine italien Panorama, "J'ai entraîné une très bonne équipe en Angleterre, j'entraîne une très bonne équipe en Italie et ensuite j'entraînerai une très bonne équipe en Espagne". Il ne fallait pas pour autant que Mourinho précise si son envie de rejoindre la Maison Blanche était pressente ou pas. Peu importe, les medias espagnols se sont chargés à sa place de préciser que son départ de Lombardie se précipiterait dès cet été. Et le quotidien As de révéler que dans les valises du Portugais, Lampard et Tevez tiendraient une place privilégiée.De quoi alimenter généreusement la rumeur alors que le contrat de Mourinho, qui cour jusqu'en 2012, comprendrait une clause libératoire de 16 millions d'euros. "Je n'ai été en contact avec aucun club et comme tous les Intéristes, il n'y a que deux seules choses auxquelles je pense en ce moment : le match contre Sienne et la finale de la Ligue des champions contre le Bayern", a insisté Jose Mourinho. Après le 22 mai, donc, tout est envisageable.