Mourinho sanctionné, pas les joueurs

  • A
  • A
Mourinho sanctionné, pas les joueurs
Partagez sur :

La commission de contrôle et de discipline de l'UEFA n'a pas ménagé Jose Mourinho. Suite aux expulsions volontaires de Xabi Alonso et Sergio Ramos lors du match Ajax Amsterdam-Real Madrid, l'instance dirigeante a choisi de sanctionner l'entraîneur qui écope d'un match ferme et d'un autre avec sursis pour "mauvaise conduite". Une décision symbolique, d'autant que les joueurs s'en tirent à bon compte.

La commission de contrôle et de discipline de l'UEFA n'a pas ménagé Jose Mourinho. Suite aux expulsions volontaires de Xabi Alonso et Sergio Ramos lors du match Ajax Amsterdam-Real Madrid, l'instance dirigeante a choisi de sanctionner l'entraîneur qui écope d'un match ferme et d'un autre avec sursis pour "mauvaise conduite". Une décision symbolique, d'autant que les joueurs s'en tirent à bon compte. Dure semaine pour José Mourinho. Au lendemain de la défaite calamiteuse contre le Barça (5-0), l'entraîneur du Real a appris la sanction infligée par l'UEFA après le match Ajax Amsterdam-Real Madrid. Le 23 novembre dernier, alors que le club madrilène dominait largement la rencontre (remportée 4-0), l'entraîneur portugais avait visiblement transmis une consigne à Jerzy Dudek. Le gardien remplaçant s'était empressé d'aller la souffler au titulaire, Iker Casillas. Et de bouche en bouche, la consigne avait fini par être entendue par Xabi Alonso et Sergio Ramos. Quelques minutes plus tard, les deux joueurs, sous le coup d'une suspension, avaient pris tout leur temps pour jouer un coup de pied arrêté, écopant de deux avertissements, synonymes pour chacun d'expulsion, pour deuxième jaune... avant même pour l'un de saluer l'arbitre. L'objectif ? Être suspendus lors de l'ultime rencontre de poule, sans enjeu, face à Auxerre et solder ainsi leur compte avant les huitièmes de finale. Interrogé ce lundi, Bruno Derrien, consultant pour Sports.fr, avait appelé à la sévérité: "L'UEFA pourrait décider par exemple d'infliger deux matches de suspension aux joueurs et les priver du huitième de finale aller. Une décision symbolique qui ferait réfléchir. C'est tout à fait possible." L'ancien arbitre international n'aura pas totalement été entendu, puisque s'il y a effectivement eu sanction, elle ne vise que l'entraîneur... L'entraîneur responsable et donc sanctionné Le verdict est en effet clair: deux matches de suspension de rencontres européennes pour Mourinho (dont une avec un sursis lié au respect des règles durant une période probatoire de deux ans) assortis d'une amende de 40000 euros. Les deux joueurs expulsés n'écopent eux que d'un match, soit la sanction automatique pour leur expulsion, et de 20000 euros d'amende. Les «messagers» Casillas et Dudek devront également verser 10000 et 5000 euros. Enfin, le club lui-même est sanctionné, devant payer 120000 euros. L'UEFA a donc décidé de faire porter la responsabilité de telles consignes, non interdites mais contraires aux sacro-saintes règles morales du fair-play, à l'entraîneur et non aux joueurs qui s'en tirent à bon compte. L'AJ Auxerre ne verra par conséquent pas José Mourinho sur le banc du stade Santiago Bernabeu, mais dans les tribunes. Pas une première pour le Portugais déjà privé de deux matches en Liga en novembre et surtout déjà sanctionné en Ligue des champions en 2005. L'UEFA n'avait pas digéré ses déclarations envers M.Frisk, arbitre du match Barcelone-Chelsea. Le casier bien garni du "Special One" a donc peut-être pesé... Pas sûr, qu'en cette semaine tourmentée, le Portugais ne daigne faire appel. Il dispose cependant de trois jours pour le faire. En attendant, il a réussi son coup: Sergio Ramos et Xabi Alonso joueront bien les huitièmes...