Mormeck-Klitschko, ça brûle

  • A
  • A
Mormeck-Klitschko, ça brûle
Partagez sur :

À en croire le quotidien L'Équipe, le Français Jean-Marc Mormeck devrait défier l'Ukrainien Wladimir Klitschko au mois de décembre prochain, en Allemagne ou en France, pour le titre de champion du monde des poids lourds. Le contrat pourrait être signé dès cette semaine.

À en croire le quotidien L'Équipe, le Français Jean-Marc Mormeck devrait défier l'Ukrainien Wladimir Klitschko au mois de décembre prochain, en Allemagne ou en France, pour le titre de champion du monde des poids lourds. Le contrat pourrait être signé dès cette semaine. Non, Jean-Marc Mormeck (36 victoires pour 4 défaites dans sa carrière) n'est pas tombé aux oubliettes. Il a beau se faire discret depuis le 2 décembre 2010 et sa victoire aux points contre l'Ouzbek Timur Ibragimov à la Halle Carpentier, il n'est jamais très loin. Un coup, on le voit au 10 km de L'Équipe finir en 48'13". Un autre, on l'entend sur Orange sport, commentant un combat avec Jean-Philippe Lustyk. C'est d'ailleurs en cabine que Mormeck donne le plus de ses nouvelles. Samedi soir par exemple, après Vitali Klitschko-Tomasz Adamek, "The Marksman" (le tireur d'élite) a révélé qu'il aimerait boxer en France au mois de décembre, voire en novembre, mais pas le nom de son prochain adversaire. Deux jours plus tard, le quotidien L'Équipe va beaucoup plus loin. Il annonce en grande pompe que Jean-Marc Mormeck aurait accepté d'affronter l'Ukrainien Wladimir Klitschko en décembre (en Allemagne ou en France) avec, au bout, le titre de champion du monde des poids lourds. Ce sacre dans la catégorie reine, Mormeck, déjà couronné chez les lourds-légers, en rêve au moins depuis la rentrée 2010, date à laquelle il s'est lancé un ultime défi dans sa vie de boxeur: devenir le premier Français champion du monde des lourds, tout en prenant sa revanche sur le Britannique David Haye, qui l'avait battu en 2007 à Levallois. "Je suis revenu pour ça, je ne lâcherai pas", avertissait-il. Malheureusement pour sa soif de revanche, Haye a été nettement dominé par Wladimir Klitschko, le 2 juillet dernier à la Imtech Arena de Hambourg. Le cadet des frères Klitschko (56 victoires, 2 défaites) unifiait alors les ceintures IBF, WBO et IBO, en plus de son statut de super champion de la WBA. Jean-Marc Mormeck s'apprêterait donc à s'attaquer à une montagne. Une montagne de 1,98 mètre pour 206 centimètres d'envergure, alors que "JMM" mesure 1,81 mètre pour 188 centimètres d'allonge. Sur le papier, le duel semble très déséquilibré et le vainqueur tout trouvé. Surtout que Mormeck est presque quadragénaire (39 ans/35 ans) et qu'il n'a pas croisé les gants depuis presque un an. Mais tous les rêves sont permis, non ?