Moody blues pour la Rose

  • A
  • A
Moody blues pour la Rose
Partagez sur :

Le duel des capitaines entre Thierry Dusautoir et Lewis Moody n'aura pas lieu samedi, à Twickenham. Victime d'une rechute à ce même genou, qui l'a déjà privé des deux premières levées victorieuses du XV de la Rose, le 3e ligne de Bath a dû renoncer au crunch pour lequel Martin Johnson n'a effectué qu'un seul changement avec le retour du très expérimenté Andrew Sheridan au poste de pilier.

Le duel des capitaines entre Thierry Dusautoir et Lewis Moody n'aura pas lieu samedi, à Twickenham. Victime d'une rechute à ce même genou, qui l'a déjà privé des deux premières levées victorieuses du XV de la Rose, le 3e ligne de Bath a dû renoncer au crunch pour lequel Martin Johnson n'a effectué qu'un seul changement avec le retour du très expérimenté Andrew Sheridan au poste de pilier. Un peu plus de 48 heures après son homologue tricolore, Martin Johnson, le sélectionneur du XV de la Rose, a levé le voile ce jeudi sur la composition du quinze de départ anglais retenu pour le choc au sommet du Tournoi des Six nations face à la France samedi, à Twickenham. Les très larges vainqueurs de l'Italie (59-13) il y a dix jours sont tous reconduits, à une exception près avec le retour attendu au poste de pilier d'Andrew Sheridan en lieu et place d'Alex Corbisiero. Comme c'était pressenti, Lewis Moody, déjà absent lors des deux premières levées de ce Tournoi, se ressent toujours de sa blessure à un genou, contractée à la mi-janvier et réveillée cette semaine à l'entraînement, et doit donc de nouveau renoncer. En son absence, le brassard de capitaine reviendra une nouvelle fois au trois-quarts centre Mike Tindall et la troisième ligne anglaise aura quand même fière allure, composée de Nick Easter, James Haskell et Tom Wood. Sheridan pour contrer la mêlée française Moody, privé des deux premiers matches du Tournoi par une blessure aux ligaments d'un genou, a perdu sa course contre la montre. S'il a bien fait sa rentrée contre Northampton le week-end dernier en Premiership, mais ses 23 minutes jouées face aux Saints ont eu un contre-coup et les médecins ne lui ont finalement pas donné le feu vert. Celui-là même qu'Andrew Sheridan, contraint au forfait contre les Italiens à l'avant-veille du match, a obtenu, rétabli et poussant hors du groupe David Wilson, qui entre-temps s'est à son tour blessé. La présence de Sheridan, pilier d'expérience avec ses 31 ans et ses 39 sélections, très respecté par les avants français, sera un incontestable atout pour le XV d'Angleterre notamment dans le secteur de la mêlée, point fort des Bleus. Le XV d'Angleterre: Foden - Ashton, Tindall, Hape, Cueto - (o) Fllod, (m) Youngs - Haskell, Easter, Wood - Palmer, Deacon - Cole, Hartley, Sheridan. Remplaçants: Corbisiero, Thompson, Shaw, Fourie, Care, Wilkinson, Banahan.