Montpellier, un promu étonnant !

  • A
  • A
Montpellier, un promu étonnant !
Partagez sur :

Après la claque reçue à Bordeaux (0-4), Nice a subi un lourd revers à domicile face à Montpellier (3-0). A noter que la rencontre a été interrompue en raison d'incidents provenant de la tribune réservée aux supporters héraultais. Dans les autres rencontres de cette 4e journée de L1, Auxerre a débloqué son compteur face à Boulogne-sur-Mer (0-0), alors que Lens a été rejoint sur le fil par Rennes (2-2). Lorient et Sochaux ont respectivement battu Le Mans et Monaco sur la plus petite des marges (1-0).

Après la claque reçue à Bordeaux (0-4), Nice a subi un lourd revers à domicile face à Montpellier (3-0). A noter que la rencontre a été interrompue en raison d'incidents provenant de la tribune réservée aux supporters héraultais. Dans les autres rencontres de cette 4e journée de L1, Auxerre a débloqué son compteur face à Boulogne-sur-Mer (0-0), alors que Lens a été rejoint sur le fil par Rennes (2-2). Lorient et Sochaux ont respectivement battu Le Mans et Monaco sur la plus petite des marges (1-0).NICE-MONTPELLIER: 0-3Lire aussi: Le match à la loupeNice coule à picLe Stade du Ray ne s'attendait pas à ça. La venue du promu montpelliérain laissait espérer une victoire aisée aux Azuréens, il n'en fut rien. Défaits 3-0 par les hommes de René Girard, les Niçois n'ont pas vu le jour dans cette rencontre. Dès le début de la partie, c'est Dernis qui ouvre la marque d'un petit lob après une incompréhension entre Apam et Mabiala (4e).Puis, au retour des vestiaires, Montano crucifie Ospina en face à face pour aggraver la marque (49e). La bêtise d'un groupe de supporters montpelliérains, qui avaient lancé des pétards sur la pelouse, interrompt la partie pendant plus de 20 minutes, avant que Compan n'enterre les derniers espoirs niçois d'une puissante frappe du gauche après un bon travail de Marveaux (77e).Montpellier confirme les promesses entrevues lors des premiers matches en montant provisoirement sur le podium, tandis que Nice peine à se trouver un fond de jeu solide et peut légitimement s'inquiéter pour la suite de la saison...Prochains matches: Auxerre-Nice ; Montpellier-LensBOULOGNE-AUXERRE: 0-0Lire aussi: Le match à la loupeUn bon nul pour l'AJAAprès de bons débuts en championnat, Boulogne, l'un des promus, a laissé passer une belle occasion de se placer dans le groupe de tête en concédant un nul décevant (0-0) contre la lanterne rouge auxerroise. Le premier 0-0 de ce championnat. L'AJA prend à cette occasion son premier point de la saison. Peut-être le déclic pour les joueurs de Jean Fernandez.La rencontre débute prudemment. Il faut attendre la 10e pour voir une petite occasion de Robert. Un coup de tête d'Adefemi (16e) passe de peu à côté de la cage de Sorin. Les Bourguignons se contentent de deux tentatives de Pedretti (18e et 31e). C'est maigre pour une première période. Après la pause, les rentrées de Lejeune et Niculae donnent du rythme aux Bourguignons. Niculae (48e) et Chafni (49e et 57e) inquiètent quelque peu Valverde, sans plus. Plus aucune occasion ne sera à noter d'ici la fin de cette rencontre terne entre deux équipes qui cherchaient visiblement le match nul.Prochains matches: Valenciennes-Boulogne-sur-Mer ; Auxerre-NiceLENS-RENNES: 2-2Lire aussi: Le match à la loupeRennes à regretsQuel match ! Le suspense aura été entier tout au long de cette rencontre. Les Rennais pourront nourrir des regrets de ne pas avoir concrétisé leurs occasions (2-2). Les Bretons ont pourtant bien démarré la rencontre en ouvrant le score rapidement par l'intermédiaire de Bangoura à la 5e minute de jeu. Non découragés pour autant, les Lensois, sur un contre, obtiennent un penalty à la suite d'une faute indiscutable d'Hansson sur l'attaquant sang et or, Jemaa. Une occasion en or que n'a pas manqué de rater le capitaine lensois, Yohann Demont (1-1). Par la suite Gyan par deux fois (31e et 35e) aurait pu permettre à son équipe de reprendre l'avantage mais l'attaquant breton échoue sur le portier lensois, Vedran Runje.Au retour des vestiaires, les Rennais auraient pu profiter de l'expulsion de Ramos dès l'entame de la seconde période (51e) pour doubler la mise mais au lieu de ça, vexés de ne pas concrétiser leurs occasions, les Bretons s'énervent et écopent à leur tour d'un carton rouge (M'Vila, 71e). Les Sang et Or profitent de cette faiblesse psychologique des protégés de Frédéric Antonetti pour prendre l'avantage pour la première fois dans cette rencontre grâce à Jemaa, qui, à la réception d'un centre millimétré de Demont, bat Douchez de la tête (73e).Dés lors, on pense le match fini, mais c'est sans compter sur un ultime sursaut d'orgueil des Rennais qui, dans les arrêts de jeu de la rencontre, reviennent au score par l'intermédiaire de l'intenable Gyan (2-2). Les Rennais ont tout de même manqué l'occasion de revenir au classement sur les ténors du championnat. Prochains matches: Montpellier-Lens ; Rennes-Saint-EtienneLORIENT-LE MANS: 1-0Lire aussi: Le match à la loupeVahirua délivre LorientLorient peut remercier Marama Vahirua. Les Merlus s'imposent à domicile pour la première fois de la saison sur leur pelouse, 1-0 grâce à ce diable de Vahirua.Pourtant, ce sont les Manceaux qui sont le mieux entré dans cette partie. Mais les Merlus ont su montrer un bien meilleur visage en seconde période. Après un début timide, les Bretons verrouillent l'entrejeu, en mettant plus de rythme. Petit à petit, les hommes de Christian Gourcuff emballent le match, faisant reculer Le Mans.Le coup de patte de Vahirua a précédé son fameux coup de pagaie. Et quel coup ! Excentré sur la gauche, le Tahitien sort un coup franc de nulle part, digne du but de Juninho pour Lyon face au Barça la saison dernière. On joue la 64e minute et l'ancien Nantais trouve la lucarne opposée de Didier Ovono. C'est le seul but du match mais quel but ! C'est une victoire méritée pour les Lorientais qui, avant de se rendre à Lyon, grimpent à la 7e place, laissant leurs adversaires du jour à la 14e. Le Mans va devoir se réveiller, la semaine prochaine, face à Marseille.Prochains matches: Lyon-Lorient ; Le Mans-MarseilleSOCHAUX-MONACO: 1-0Lire aussi: Le match à la loupeLe Rocher se fissureL'AS Monaco est terrassé par une brillante équipe de Sochaux samedi soir au stade Bonal (1-0).Le premier quart d'heure est équilibré: les deux équipes jouent en passes courtes et accélérations, pour le plaisir des spectateurs. C'est finalement Sochaux qui va passer la vitesse supérieure à la vingtième minute de jeu. Puygrenier accroche Davies, auteur une fois de plus d'une prestation de haute volée ce soir. Sverkos ne tremble pas face à Ruffier (1-0, 20e). Si le score ne bouge pas jusqu'à la mi-temps, Sochaux manque à plusieurs reprises d'aggraver la marque, tandis que Monaco subit les coups d'éclat collectifs et individuels des attaquants sochaliens.La seconde période est plus calme, et hormis quelques occasions doubistes dès le retour des vestiaires, aucun but n'est inscrit. Sochaux se rassure en signant un deuxième succès en quatre matches, avec la manière. A l'inverse, Monaco n'est pas parvenu à confirmer sa bonne prestation de la semaine précédente face à Lorient.Prochains matches: Lille-Sochaux ; Monaco-Paris Saint-Germain