Montpellier se rassure

  • A
  • A
Montpellier se rassure
Partagez sur :

Battu par Hambourg lors de la première journée de la Ligue des Champions le week-end dernier, Montpellier a bien réagi, samedi, face à une équipe de Savehof il est vrai d'un tout autre calibre. Larges vainqueurs des Suédois (33-21) pour leur deuxième sortie dans la moderne Arena, les champions de France se replacent dans un groupe B dominé par les Hongrois de Veszprem. Où ils se rendront dans une semaine.

Battu par Hambourg lors de la première journée de la Ligue des Champions le week-end dernier, Montpellier a bien réagi, samedi, face à une équipe de Savehof il est vrai d'un tout autre calibre. Larges vainqueurs des Suédois (33-21) pour leur deuxième sortie dans la moderne Arena, les champions de France se replacent dans un groupe B dominé par les Hongrois de Veszprem. Où ils se rendront dans une semaine. Cette fois-ci, ils ont vraiment baptisé l'Arena. Tombés le week-end dernier devant le Hambourg des frères Gille à l'occasion de l'inauguration de leur nouvelle salle en configuration handball, les Montpelliérains ont patienté une semaine avant d'y décrocher leur première victoire. Un succès acquis largement devant la modeste équipe suédoise de Savehof qui en appelle d'autres dans cet écrin magnifique. Rassurés dans la semaine par leur probante victoire contre Tremblay-en-France, les champions de France, assez poussifs en ce début de campagne, n'ont pas fait de détail contre une équipe n'évoluant pas dans la même cour des prétendants à laquelle ils aspirent cette saison encore. Accrochés dans les premiers instants, avec quelques difficultés à stopper le jeune Jakobsson, les partenaires de Nikola Karabatic, privés à la dernière minute de Vid Kavticnik et Samuel Honrubia, ont ensuite imposé leur supériorité à tous les niveaux, une fois encore bien aidés par un Richard Stochl impérial dans sa cage. Avec +7 à la mi-temps, les Languedociens entamaient le deuxième acte pied au plancher avec un 5-0 qui finissait d'anéantir les espoirs des visiteurs (21-9, 37e). Patrice Canayer profitait ensuite de l'écart pour effectuer une grande revue d'effectif, laquelle empêchait peut-être les Montpelliérains de gagner sur une marge plus grande encore (33-21). L'essentiel est donc assuré pour les Héraultais qui, dans un groupe très relevé, visent l'une des deux premières places pour se donner un maximum de chances d'avoir un huitième de finale abordable. Mais leur défaite initiale concédée à domicile risque de peser lourd au final tant il sera difficile d'aller vaincre à Hambourg et à Veszprem, les deux autres grosses équipes de la poule. C'est d'ailleurs à Veszprem que Montpellier se rendra samedi prochain avec l'ambition de créer un exploit chez une équipe victorieuse cet après-midi d'Hambourg (33-30).