Montpellier se fait surprendre

  • A
  • A
Montpellier se fait surprendre
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le club héraultais s'est incliné à Saint-Etienne lors de la 25e journée (0-1).

LIGUE 1 - Le club héraultais s'est incliné à Saint-Etienne lors de la 25e journée (0-1). Le dernier affrontement entre Saint-Etienne et Montpellier à Geoffroy-Guichard, il y a dix ans presque jour pour jour, le 16 février 2000, avait donné lieu à un véritable festival de buts (5-4). La cuvée 2010 n'aura pas été si généreuse mais les Verts, vainqueurs sur le plus petit des scores, samedi, à l'occasion de la 25e journée de Ligue 1, n'en n'ont pas moins glané un précieux succès. Les Montpelliérains, deuxièmes de Ligue 1, arrivaient pourtant forts d'une belle dynamique après cinq victoires consécutives en championnat malgré un passif désavantageux dans le Forez (3 nuls et 12 défaites pour seulement 2 victoires). Assumant leur statut de dauphins du leader bordelais - dont le match face à Auxerre a été reporté pour permettre aux Girondins de préparer au mieux leur huitième de finale aller de Ligue des champions sur la pelouse de l'Olympiakos mardi - les hommes de René Girard prennent un léger ascendant dès le début de la rencontre. Payet se charge rapidement de refroidir quelque peu leurs ardeurs obligeant Jourdren à la parade (11e). L'équipe héraultaise ne tarde cependant pas à reprendre le dessus sans toutefois parvenir à se montrer décisive à l'image d'une tentative de frappe hors-cadre de la part de Costa (23e). Et Rivière surgit ! Courbant le dos, la défense stéphanoise tient bon et l'avant-garde forézienne s'offre même quelques contres audacieux mais vains. L'arbitre renvoie ainsi les 22 acteurs au vestiaires sur un dernier acte manqué de Spahic (40e). Une pause qui semble avoir coupé les jambes des deux équipes volontiers plus attentistes, en seconde période, après une petite frayeur pour Jourdren sur un coup franc lointain de Sako (52e). Mais, alors qu'à moins d'un quart d'heure de la fin de la rencontre, Montpellier s'illustre en battant un nouveau record d'invincibilité en L1 cette saison - auparavant détenu par Bordeaux - avec 532 minutes sans prendre de buts - Rivière surgit au point de penalty pour reprendre à bout portant un centre de Matuidi (79e, 1-0) ! Une victoire sur le fil qui arrange bien les comptes des Verts, toujours seizièmes au classement mais qui maintiennent derrière leurs adversaires dans la course au maintien - Le Mans, premier relégable, pointant à six longueurs derrière. En revanche, les Montpelliérains laissent filer de précieux points même s'ils sont assurés de conserver leur deuxième place à l'issue de cette journée.