Montpellier regarde vers le haut

  • A
  • A
Montpellier regarde vers le haut
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sensation du début de saison, Montpellier peut s'installer à la deuxième place du classement à l'occasion d'un match en retard à Monaco.

Sensation du début de saison, Montpellier aborde la deuxième partie de championnat avec de nouvelles ambitions à l'occasion d'un match en retard de la 15e journée à Monaco.On avait quitté Montpellier fier vainqueur à Lyon (2-1, 19e j.) avant la trêve hivernale. Un promu sur le podium de Ligue 1 ! Depuis 2002-2003 et Nice, aucune équipe n'y était parvenue. De retour sur le front du championnat à l'occasion d'un match en retard de la 15e journée, mercredi, le club héraultais (3e, 33 pts), véritable surprise du début de saison, peut gravir un nouvel échelon en s'emparant, aux dépens de Lille (2e, 34 pts), de la deuxième place derrière Bordeaux.Entraîneur comblé par la réussite de son équipe en 2009, René Girard sait combien les hauteurs du classement peuvent vite griser. L'objectif, prudent, du maintien reste encore le meilleur rempart. "On est dans une dynamique plus que positive et il faudrait une catastrophe pour qu'on n'y arrive pas [à se maintenir, ndlr] mais ce n'est pas encore fait. L'objectif, c'est de prendre le plus vite possible les points qui nous manquent pour être tranquilles", rappelle l'entraîneur héraultais dans le Midi Libre. Pourtant, très vite, le discours se fait légitimement plus ambitieux. "On peut être les trouble-fête. On a montré qu'on était ambitieux sur le terrain, à condition de rester humbles et réalistes", glisse-t-il dans les colonnes du quotidien régional.Un nouveau départ pour Boulogne-sur-Mer ?Une stratégie appliquée à la lettre par ses troupes durant la première partie de championnat, elles qui n'ont enregistré que cinq défaites en dix-huit matches jusque-là. A Monaco, Montpellier se rend toutefois en territoire hostile. Au Stade Louis-II, les trois points ne se sont offerts aux Montpelliérains qu'à une seule reprise, en 1993-1994. Privé de Dzodic, Jeunechamp (suspendus) et Costa, le MHSC pourrait cette fois déjouer les statistiques alors que les Monégasques ont laissé quelques forces lors de leur duel face à Tours (L2) en Coupe de France, samedi dernier (0-0, 4 t.a.b. 3) quand les hommes de René Girard voyaient leur déplacement à Grenoble reporté en raisons de mauvaises conditions climatiques. A moins que la perspective d'un retour dans la première partie de tableau ne galvanise la formation de Guy Lacombe actuellement onzième.Autre promu sur le pont mercredi, Boulogne-sur-Mer. A l'opposé de son homologue héraultais, le club nordiste, dix-neuvième et avant-dernier de L1, cherche désespérément à sortir la tête de la zone rouge. Une victoire face à Sochaux à l'occasion d'un match en retard de la 18e journée, serait un premier pas encourageant dans une course au maintien qui s'annonce compliquée pour les Boulonnais en 2010.