Montpellier prend une option

  • A
  • A
Montpellier prend une option
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Montpellier a battu Gyor (1-0), lors du 3e tour préliminaire aller.

LIGUE EUROPA - Montpellier a battu Gyor (1-0), lors du 3e tour préliminaire aller. Privé de diffusion télévisuelle pour son grand retour sur la scène continentale, onze après sa dernière expérience dans la défunte Coupe UEFA, Montpellier n'a pas manqué ces retrouvailles européennes en Hongrie, alors qu'Olivier Giroud regrettera lui longtemps que son petit bijou de but n'ait pas eu les honneurs du petit écran. Car c'est bien l'ancien réalisateur tourangeau qui a offert ce précieux succès aux Héraultais, d'une incroyable frappe à la demi-heure de jeu qui aura donc suffi à terrasser l'équipe de Györ (1-0). Dès l'entame de la rencontre, les hommes de René Girard – privés de Bocaly, victime d'une contracture à l'échauffement - prennent le contrôle des opérations, et c'est Giroud, servi en retrait, qui s'offre une belle opportunité, annihilée par le contre tardif d'un défenseur hongrois sur cette tentative du néo-montpelliérain (4e). Une autre recrue de l'intersaison, le Chilien Estrada, se met ensuite en évidence, mais son coup-franc enroulé est détourné en corner par Stevanovic (25e). Un portier local qui va rester sans réaction quand, après un ballon anodin prolongé par Camara dans l'axe, Giroud réussit à trouver l'ouverture à près de 25 mètres, d'un tir phénoménal et soudain du gauche, en pleine lucarne (1-0, 32e) ! Forts de cette avance acquise grâce au meilleur buteur de la dernière saison de Ligue 2, les Héraultais gèrent leur avance et finissent tout de même par concéder une première occasion après l'heure de jeu, sur un coup franc de Dinjar qui file de peu à côté du poteau de Jourdren (69e). Ait-Fana, entré en jeu quelques minutes auparavant, manque alors de doubler la mise d'une frappe croisée (74e) et surtout sur une tête qui n'attrape pas le cadre, après un caviar de Camara (90e). On en reste là, les Pailladins devront donc – avant d'accueillir Bordeaux trois jours plus tard - confirmer jeudi prochain à la Mosson, pour rejoindre Lille et le Paris Saint-Germain en tour de barrages, dernier écueil avant de goûter à nouveau à l'ambiance des soirées européennes.