Montpellier passe un test

  • A
  • A
Montpellier passe un test
Partagez sur :

Invaincu depuis le début de la saison, Montpellier affronte Kiel, dimanche, dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des champions. Après avoir battu Leon, la semaine passée, les Héraultais vont pouvoir tester leurs ambitions face à une équipe allemande revancharde, après une saison manquée l'année passée.

Invaincu depuis le début de la saison, Montpellier affronte Kiel, dimanche, dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des champions. Après avoir battu Leon, la semaine passée, les Héraultais vont pouvoir tester leurs ambitions face à une équipe allemande revancharde, après une saison manquée l'année passée. Un premier check-point. Alors que Montpellier n'hésite pas à clamer ses ambitions de victoire en Ligue des champions, et a d'ailleurs programmé sa préparation estivale avec cet objectif, les partenaires de Nikola Karabatic se déplacent à Kiel, dimanche. Un sérieux examen de passage, après un début de saison presque tranquille. Invaincus en championnat, les Héraultais ont parfaitement lancé leur saison européenne, la semaine passée, face à Leon (38-34). Mais c'est désormais un adversaire d'un tout autre calibre qui se présente sur la route des hommes de Patrice Canayer. L'occasion pour Nikola Karabatic et Vid Kavticnik de croiser leurs anciens partenaires. "C'est le retour de Niko et Vidko, confirme Thierry Omeyer, dans les colonnes de L'Equipe. Ils ont marqué le club de leur empreinte. Dès qu'ils sont arrivés, le club s'est mis à gagner." Seize fois champion d'Allemagne, dont six fois de rang entre 2005 et 2010, Kiel a toutefois connu un coup de moins bien l'an passé, en laissant Hambourg s'emparer de la couronne nationale. Un accroc dû notamment aux blessures longues durées de Daniel Narcisse et Kim Andersson. Un premier duel Omeyer-Karabatic Egalement éliminés en quarts de finale de la Ligue des champions par le futur vainqueur Barcelone, les Allemands ont désormais soif de revanche. Egalement invaincus depuis le début de la saison, les "Zèbres" veulent de nouveau régner sur le handball européen. Et Alfred Gislason, le coach, a des arguments à faire valoir. Outre les retours de Narcisse et Andersson, la présence d'Omeyer dans le but, l'Islandais dispose d'atouts de taille, avec notamment Filip Jicha ou Marcus Ahlm, considérés comme les meilleurs au monde à leur poste. De quoi en tout cas faire une belle rencontre face à des Montpelliérains eux aussi obsédés par l'idée d'ajouter une deuxième Ligue des champions à leur vitrine, neuf ans après. Pour cela, ils compteront forcément sur Nikola Karabatic, le joyau, qui fera d'ailleurs face à Omeyer pour la première fois de sa carrière en match officiel. "Ça va être spécial, reconnaît le gardien qui rejoindra le MAHB au plus tard en 2013. On a tout gagné ensemble, à Montpellier, ici, et en équipe de France. Je suis content de me mesurer une fois à lui." Pour le reste, chaque duel devrait valoir de l'or, même si le sort de la compétition ne se jouera pas sur cette rencontre. On en saura toutefois un peu plus sur les ambitions des uns et des autres.