Montpellier lave l'affront

  • A
  • A
Montpellier lave l'affront
Partagez sur :

Alors que Hambourg était venu s'imposer à Montpellier lors de l'inauguration de l'Arena, la troupe de Patrice Canayer s'est vengée, en allant s'imposer dimanche chez le leader de Bundesliga (28-27) dans le cadre de la 8e journée de Ligue des champions. Grâce notamment aux dix buts de Bojinovic, les Héraultais remportent leur premier succès en terre allemande et prennent une belle option sur la première place du groupe B.

Alors que Hambourg était venu s'imposer à Montpellier lors de l'inauguration de l'Arena, la troupe de Patrice Canayer s'est vengée, en allant s'imposer dimanche chez le leader de Bundesliga (28-27) dans le cadre de la 8e journée de Ligue des champions. Grâce notamment aux dix buts de Bojinovic, les Héraultais remportent leur premier succès en terre allemande et prennent une belle option sur la première place du groupe B. Un bel exploit. Après sept défaites en terre allemande en autant de rencontres, Montpellier a vaincu le signe indien, dimanche, en allant s'imposer à Hambourg dans le cadre de la 8e journée de Ligue des champions (28-27). Et ce succès n'a rien d'anecdotique puisque le club des frères Gille est un solide leader de Bundesliga, qui reste sur une série de 21 victoires d'affilée en championnat. S'imposer dans la Sporthalle de Hambourg n'avait donc rien d'une formalité pour les Héraultais. Et si on attendait un gros match de Karabatic, Patrice Canayer a su sortir un autre joker de sa poche. Au club depuis neuf ans, mis au placard l'an passé par son coach, Mladen Bojonovic s'est rappelé aux bons souvenirs de ses supporters. Le Serbe a tout d'abord commencé par marquer ses quatre penalties en première période, profitant des errances de Schröder, a priori décidé à défendre en zone tout le match. C'est ensuite en deuxième période que "Dougi" a sorti ses bons tuyaux, avec ses un-contre-un de grand-père, ses tirs en rupture et cet ultime penalty provoqué dans la dernière minute. Avec dix buts au final, il restera en tout cas comme le grand bonhomme de la rencontre, du moins offensivement. Kavticnik: "On va prendre une bière pour fêter ça !" Car le handball ne se réduit pas aux exploits offensifs d'un Accambray encore précieux avec 5 buts, ou d'un Kavticnik efficace avec 4 réalisations. La défense héraultaise s'est très vite mise au diapason, pour contrer l'armada hambourgeoise. "On a super bien joué en défense", reconnaît d'ailleurs le Slovène, devant les caméras de Sport+. Devant un Richard Stochl qui a vécu "une super journée" d'après Kavticnik, les partenaires de Karabatic ont fait régner l'ordre, même après les deux exclusions temporaires subies par le capitaine. "Niko joue très bien au poste numéro 3 (au centre de la défense, ndlr), explique ainsi Kavticnik, normalement on a pas de remplaçant à son poste. Mais Issam (Tej) a fait un super boulot." Au final, et malgré une fin de rencontre irrespirable, Guigou a transformé le dernier penalty, Hens a envoyé sa dernière passe directement en touche, et les Montpelliérains ont pu exulter. Avec ce succès, le MAHB peut sereinement envisager les huitièmes de finale. "Il nous reste deux matches à l'Arena", glisse Kavticnik, puisque Montpellier s'apprête à accueillir Presov et Veszprem. Deux succès signifieraient une première place précieuse, qui dégagerait assurément la route vers le Final Four de Cologne, en mai prochain. En attendant, les Héraultais vont "prendre une bière pour fêter ça !"