Montpellier demeure intraitable

  • A
  • A
Montpellier demeure intraitable
Partagez sur :

Bien que privé des frères Karabatic et de Guigou, Montpellier est allé s'imposer dimanche sur le terrain de Sélestat, délocalisé à Strasbourg pour l'occasion, lors de la 7e journée de D1. Bousculés en première période, les Héraultais l'ont emporté 27-33, reprenant ainsi les rênes du championnat à des Chambériens qui dans la semaine avaient dominé Saint-Raphaël (20-23). Samedi, Ivry s'était enfoncé dans la crise...

Bien que privé des frères Karabatic et de Guigou, Montpellier est allé s'imposer dimanche sur le terrain de Sélestat, délocalisé à Strasbourg pour l'occasion, lors de la 7e journée de D1. Bousculés en première période, les Héraultais l'ont emporté 27-33, reprenant ainsi les rênes du championnat à des Chambériens qui dans la semaine avaient dominé Saint-Raphaël (20-23). Samedi, Ivry s'était enfoncé dans la crise... Malgré les exigences de la Ligue des champions, la fatigue et les blessures qui peuvent s'ensuivre, malgré cette première défaite de la saison concédée huit jours plus tôt devant Copenhague, Montpellier garde fière allure. En tout cas le MAHB reste-t-il invincible en championnat. Ces trois dernières années, il n'y a guère que Chambéry - trois fois - et Tremblay - crédité d'un exploit qui remonte à mars 2009 - qui ont su prendre à revers l'armada héraultaise en D1. Sélestat n'avait manifestement pas les moyens d'en faire autant ce dimanche... "Il faudra être transcendés, être tous au-dessus de nos capacités et jouer intelligemment. Et puis dans les vingt dernières minutes, quand les forces risquent de manquer et qu'on sera dans l'engagement et dans le combat, il faudra des tripes et du courage...", avait estimé avant coup Jean-Luc Le Gall, l'entraîneur de l'équipe alsacienne. Presque une prévision puisque ses troupes ont effectivement lâché prise dans le dernier tiers de la partie, après avoir tenu la dragée haute aux quadruples champions de France. Incisifs en début de rencontre, les Sélestadiens se sont même permis de faire douter des Montpelliérains orphelins pour l'occasion de Guigou et des frères Karabatic, entre autres... Eux même diminués, les promus ont soutenu la comparaison une mi-temps durant (14-15), et même un peu plus, face à des Héraultais visiblement émoussés. Une fois la machine à gagner lancée, ce rouleau-compresseur coutumier des larges victoires (avec une dizaine de buts de marge en moyenne), les Pesic et consorts n'ont cependant pu suivre le rythme, laissant le score passer de 18-18 à 21-28 en l'espace de dix minutes. Pour une défaite concédée sur la marque de 27-33. Nulle formation n'avait si bien résisté au MAHB cette saison en D1. Avec ce cinquième revers en sept levées, le SAHB reste donc en posture délicate, mais n'est pas le plus à plaindre. Si Créteil et Tremblay n'ont pas à rougir de leurs performances, les clubs franciliens ne sont pas au mieux en ce début de saison. Cesson, Paris et Ivry, tous se trouvent derrière Sélestat au classement. La situation étant même alarmante pour l'USI, battue pour la cinquième journée d'affilée, sur son terrain, par Nîmes (25-27). Diego Simonet (9 buts en 11 tentatives) était pourtant là et bien là...