Montpellier dans le vif du sujet

  • A
  • A
Montpellier dans le vif du sujet
@ Maxppp
Partagez sur :

HANDBALL - Le club aborde la phase finale de la Ligue des champions à Kölding au Danemark.

HANDBALL - Le club aborde la phase finale de la Ligue des champions à Kölding au Danemark. Depuis des semaines, Patrice Canayer répète que Montpellier travaille pour être prêt au printemps. L'heure est donc venue pour son équipe de le montrer. Leader invaincu et gargantuesque en championnat, où il n'a laissé échapper aucun point après 19 journées, le MAHB, après une première phase de Ligue des Champions rondement menée, s'attaque samedi aux choses sérieuses. Candidat déclaré au Final Four de Cologne, Montpellier va passer un vrai test contre Kolding, l'adversaire le plus coriace dont il pouvait hériter en sa qualité de premier de groupe, dès les huitièmes de finale. Lors de la première phase, ni Kiel ni Barcelone, deux des favoris de la compétition, n'ont été capables de s'imposer au Danemark, Allemands et Espagnols se contentant du partage des points. Autant dire que le match aller, au moins, devrait être tout sauf une partie de plaisir pour les Héraultais qui, en 2005 à ce même stade de la compétition, s'étaient inclinés lourdement au Danemark (29-38) avant de renverser la vapeur à Bougnol (36-25). Michaël Guigou était de l'aventure. "C'est en tout cas bizarre de se retrouver là, presque six ans après, où nous avions joué un match aller-retour pour le même enjeu, celui de passer en 1/4 de finale, explique-t-il sur son site officiel. J'espère que l'issue sera la même, même si nous avions perdu de neuf buts au match aller, nous nous étions qualifiés avec + 11 au retour." Guigou: "On doit aller en quart de finale" Entre-temps, Montpellier a continué de grandir même s'il n'a jamais pu retoucher du doigt son sacre européen de 2003, à une époque où la Ligue des Champions était beaucoup moins dense (avec seulement un représentant par pays). Les arrivées de Nikola Karabatic et Vid Kavticnic l'été dernier exprimaient l'appétit européen retrouvé des champions de France. Sans doute un petit peu en dessous de Ciudad Real, Barcelone, Kiel et Hambourg, Montpellier refait néanmoins peur cette saison, au même titre que Veszprem, l'autre gros outsider de la compétition. Personne ne comprendrait d'ailleurs qu'il échoue avant les quarts de finale où, sa place de premier de groupe, lui éviterait de croiser Ciudad Real, Kiel et Veszprem. "Je sais qu'on doit aller en quart de finale car nous sommes meilleurs que Kolding sur le papier, mais que ça va être dur", prévient Guigou. Tout porte à croire que les Montpelliérains vont souffrir à Kolding. Mais il serait surprenant que les Danois ne ressentent pas la même chose.