Montpellier avance masqué

  • A
  • A
Montpellier avance masqué
@ Reuters
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">EXCLU</CUSTOM> - Avant d'affronter l'OM, René Girard, l'entraîneur héraultais, se confie.

Avant d'affronter l'OM, René Girard, l'entraîneur héraultais, se confie. "Il nous reste trois points à prendre pour avoir 42 points, et être vraiment tranquille au niveau du maintien. Ce serait bien si samedi, on pouvait les avoir." À quelques heures du choc face à l'OM, samedi (21h00), René Girard conserve toute sa malice. Invité de l'émission Europe 1 Foot, jeudi, l'entraîneur montpelliérain a réaffirmé l'ambition première du club héraultais : conserver les pieds sur terre, malgré la place de dauphin... "Je crois que les Girondins sont au-dessus de nous, tempère immédiatement Girard. Ils sont intouchables. C'est à nous de faire notre course, de ne pas nous occuper des autres. C'est Marseille samedi, le samedi d'après, c'est Boulogne-sur-Mer et ce sera tout aussi difficile." Ces propos sont pleins de bons sens car si le MHSC occupe actuellement la deuxième place de la Ligue 1, à huit longueurs de Bordeaux et deux points devant Lille, les Héraultais n'ont une différence de buts que de +3, une bizarrerie à l'échelle européenne et la preuve, aussi, que tout peut aller très vite en L1. "Eviter de faire monter la pression" : Et René Girard en est conscient. Alors que le grand classique du Sud face à l'OM approche, il joue la prudence. "Ce match sera différent sur le terrain, le stade sera plein, mais dans la préparation, on n'a rien changé, on se prépare tranquillement. Le danger, pour une équipe comme nous, serait de disputer le match avant qu'il n'ait lieu, donc nous restons vigilants et concentrés sur notre sujet. C'est un match où on n'a rien à perdre, on a tout pour se lâcher et faire le meilleur match possible." Et si ce savant mélange d'humilité et de pragmatisme était la clé de la réussite actuelle de Montpellier ?