Montauban quitte l'élite

  • A
  • A
Montauban quitte l'élite
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - Contraint au dépôt de bilan, le MTG XV est rétrogradé en Pro D2.

TOP 14 - Contraint au dépôt de bilan, le MTG XV est rétrogradé en Pro D2.La joie des Montalbanais aura été de courte durée. Moins de 48 heures après avoir obtenu, sportivement, leur maintien en Top 14 à la faveur de leur victoire sur l'Aviron bayonnais samedi lors de la 26e et dernière journée de la saison régulière (22-8), les joueurs du MTG XV ont appris lundi matin la terrible nouvelle, communiquée par leur président, Patrick Vianco. "Le conseil d'administration a décidé à l'unanimité de déposer le bilan du MTG XV auprès du greffier du tribunal de commerce (lundi) en vue d'un redressement judiciaire", a-t-il annoncé à l'issue de la réunion de la dernière chance. Le couperet est donc tombé sur le club du Tarn-et-Garonne, épinglé fin mars par la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) de la Ligue et aujourd'hui éjecté administrativement de l'élite. "Cette décision est motivée par la constatation que nous sommes aujourd'hui dans une impasse", a ajouté le président montalbanais. Confronté à un trou dans ses caisses, de l'ordre de 3 millions d'euros plus que le 1,7 million annoncé plus tôt, Montauban n'a donc pas trouvé de solution pour éponger cette dette, malgré le soutien toujours actif de Daniel Havis, le président de la Matmut. Ce dernier s'était déclaré prêt à réinvestir 1,7 million d'euros, la somme avancée par la mutuelle d'assurances pour les travaux de la tribune Patrick-Bardot de Sapiac que Patrick Vianco cherchait à obtenir sous forme d'emprunt auprès de deux banques. Bayonne peut soufflerCe plan de reprise s'étant soldé par un échec, le MTG XV est condamné, quoiqu'il advienne de son appel maintenu devant la Fédération nationale de rugby. "Mais malgré tout cela - et je pense à nos entraîneurs, joueurs et supporteurs - nous allons tout faire pour sauver le rugby professionnel dans le Tarn-et-Garonne", a promis Patrick Vianco, fortement critiqué par une partie de ses joueurs qui l'accusent de les avoir bernés (Lire-Rosalen: "C'est dramatique"). Présent mardi matin devant la Chambre du conseil du Tribunal de commerce de la ville, assisté de son directeur général, Valentin Cavelier, et de deux avocats, le président du MTG XV en est ressorti avec une bonne nouvelle. Le Tribunal de commerce s'est en effet prononcé pour un redressement judiciaire permettant ainsi à la SASP de poursuivre son activité. "Dès lors un budget va être construit afin de postuler au championnat professionnel de rugby ProD2 pour la saison 2010/2011, nous permettant ainsi de défendre notre cause auprès des instances du rugby et de préserver le rugby professionnel en Tarn-et-Garonne", explique un communiqué du club.Alors qu'il était monté au créneau pour dénoncer la gestion de Montauban et tenter de sauver ce qui pouvait l'être, Francis Salagoïty, le président de Bayonne, peut souffler. Sauf surprise, l'Aviron devrait de fait conserver sa place parmi l'élite, malgré sa relégation sur un plan strictement sportif. "Il y a cette année un échec sportif et notre fonds de commerce, c'est d'abord le terrain", reconnaissait ce dernier dans les colonnes de Sud Ouest. "Il faudra tenir compte de ce qui s'est passé si l'on reste en Top 14. Mais tout ce que nous avons entrepris dans ce club depuis 1999 ne doit pas être effacé." Les efforts entrepris par les joueurs de Montauban sont aujourd'hui bien effacés...