Montagny: "Bercy, ça rappelle de bons souvenirs"

  • A
  • A
Montagny: "Bercy, ça rappelle de bons souvenirs"
Partagez sur :

Au terme d'une excellente saison avec Peugeot en Endurance, Franck Montagny a accepté de venir se mesurer à une grosse concurrence lors de l'ERDF Masters kart de Bercy qui va se dérouler les 10 et 11 décembre. Le pilote Peugeot conserve d'excellents souvenirs du karting à Bercy et s'il est ravi de "prendre part à une nouvelle technologie" avec les karts électriques, il avoue aussi que la notion de compétition sera bien présente.

Au terme d'une excellente saison avec Peugeot en Endurance, Franck Montagny a accepté de venir se mesurer à une grosse concurrence lors de l'ERDF Masters kart de Bercy qui va se dérouler les 10 et 11 décembre. Le pilote Peugeot conserve d'excellents souvenirs du karting à Bercy et s'il est ravi de "prendre part à une nouvelle technologie" avec les karts électriques, il avoue aussi que la notion de compétition sera bien présente. Vous avez encore réalisé une belle saison en endurance, pouvez-vous nous en parler ? On vient de finir le championnat ILMC avec Peugeot, on l'a gagné avec un maximum de victoires à part au Mans. Ça prouve que la Peugeot est bien née et qu'on a bien travaillé pendant l'hiver. Je suis satisfait de ce groupe de travail et de cette ambiance de travail qui a porté ses fruits cette année, notamment avec Stéphane Sarrazin avec qui je roule toute l'année. Un championnat qui passe sous l'égide de la FIA à partir de 2012... Oui, c'est un championnat qui prend l'appellation championnat du monde et qui devient FIA. Ça ne va pas changer les courses mais c'est très important de pouvoir donner aux constructeurs un produit à leur image, c'est plus intéressant de dire qu'on gagne un championnat du monde qu'un championnat ILMC. Au niveau marketing, c'est plus facile pour travailler derrière. C'est bon pour le sport et finalement logique, ça fera venir d'autres constructeurs et ça va devenir un gros championnat. Allez-vous poursuivre l'aventure avec Peugeot ? On est lié pour un an à chaque fois, c'est le cas pour tout le monde même en F1 à part un mec qui est verrouillé pour 5 ans comme Alonso ou d'autres mais sinon chaque année tu rejoues le jeu. Là tout va bien avec Peugeot, je suis très heureux avec eux et je pense qu'ils sont très bien avec moi. "Montrer au grand public ce qu'est un kart électrique " Comment avez-vous été contacté pour l'ERDF Masters kart de Bercy ? Philippe Streiff nous a contacté, il nous a dit: « les gars, on refait Bercy », c'est cool. On en a reparlé avec Steph (Sarrazin), et on s'est souvenu que la dernière fois (en 1999) j'avais gagné le samedi et lui le dimanche et j'avais fait 2e le dimanche et lui le samedi ! On s'est dit : « on y va ». Est-ce un plaisir de vous retrouver sur des karts ? Le fait de se retrouver sur des karts à Bercy, ça rappelle de bons souvenirs. Après, on risque de se prendre « des taules » par des jeunes mais ce n'est pas grave. Ça permet également de prendre part à une nouvelle technologie et c'est sympa de pouvoir montrer au grand public ce qu'est un kart électrique avec tous les points positifs que ça implique pour l'écologie, l'environnement, tout ça. C'est bien d'être une des personnes choisies pour représenter tout ça. C'est sympa. La notion de compétition sera tout de même présente ? Carrément, on est tous au téléphone, on veut que le poids soit réglementé, qui on aura comme mécanicien, si on peut venir avec un mécano... On va tous venir avec nos petites pièces.