Monfils se lance un défi

  • A
  • A
Monfils se lance un défi
Partagez sur :

Gaël Monfils s'est logiquement qualifié pour les huitièmes de finale des Internationaux de France grâce à sa victoire en trois manches ce vendredi contre Steve Darcis (6-2, 6-4, 7-5). Le Parisien aura fort à faire au prochain tour face à David Ferrer. Jo-Wilfried Tsonga, opposé à Stanislas Wawrinka, et Richard Gasquet, contre Thomaz Bellucci, vont tenter de l'imiter.

Gaël Monfils s'est logiquement qualifié pour les huitièmes de finale des Internationaux de France grâce à sa victoire en trois manches ce vendredi contre Steve Darcis (6-2, 6-4, 7-5). Le Parisien aura fort à faire au prochain tour face à David Ferrer. Jo-Wilfried Tsonga, opposé à Stanislas Wawrinka, et Richard Gasquet, contre Thomaz Bellucci, vont tenter de l'imiter. Gaël Monfils en huitièmes de finale à Roland-Garros, cela n'a rien d'étonnant. Surtout lorsque l'on jette un oeil au tableau et aux joueurs que le Parisien a affrontés pour atteindre ce stade de la compétition. Après Bjorn Phau (145e), Guillaume Rufin (253e) et depuis ce vendredi Steve Darcis (135e), le n°1 français a fait respecter la logique. Le jeu que déploie Monfils depuis le début de la quinzaine n'a rien d'extraordinaire et il dispose d'une marge largement suffisante pour se sortir des pièges des premiers tours. Mais difficile d'en savoir davantage sur son niveau actuel. L'impression était la même en 2008 avec des victoires pas forcément significatives (Clément, Horna et Melzer), avant que le Français ne se hisse jusqu'en demi-finales. Pour égaler pareille performance, il lui faudra franchir un obstacle de taille au prochain tour, un épouvantail que personne ne souhaite affronter sur terre battue, un certain David Ferrer. L'Espagnol écoeure tous ses adversaires, Julien Benneteau, battu au deuxième tour, peut en témoigner. Ce sera donc un véritable test pour Monfils, pour qui le moindre relâchement, la moindre saute de concentration se paiera cash. Un set abandonné contre Phau, le premier, et un autre contre Rufin, le deuxième, sont autant de signes d'un joueur encore à la recherche de son rythme de croisière. Malgré un break de retard dans la troisième manche contre Darcis, Monfils pourrait bien l'avoir trouvé. Solide sur son engagement, précis dans ses déplacements, le protégé de Roger Rasheed a bouclé son match en trois sets (6-2, 6-4, 7-5). Le rendez-vous avec Ferrer est pris.