Monfils sauvé par la nuit

  • A
  • A
Monfils sauvé par la nuit
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - A la peine face à Fognini, le Français a vu son match être arrêté par la nuit.

ROLAND-GARROS - A la peine face à Fognini, le Français a vu son match être arrêté par la nuit. 

Gaël Monfils ne s'attendait sûrement pas à vivre un deuxième tour de Roland-Garros aussi difficile. Opposé à l'Italien Fabio Fognini, 92e joueur mondial, mercredi sur le court Philipe-Chatrier, le Français a bataillé 3h45 avant de voir son match être interrompu par la nuit peu avant 22 heures dans le cinquième set (6-2, 6-4, 5-7, 4-6, 5-5).Pourtant, tout avait parfaitement commencé pour le Français, qui, après avoir dominé l'Allemand Dieter Kindlmann en quatre sets (6-3, 7-5, 6-7, 6-2) lundi lors du premier tour, avait parfaitement débuté son match face au Transalpin.

Largement dominateur dans les échanges, le Français remporte sans grande difficulté les deux premiers sets (6-2, 6-4), avant de baisser le pied dans le troisième. Cantonné en fond de court, le numéro 15 mondial subit l'échange et concède les deux manches suivantes (5-7, 4-6). Monfils sauve trois balles de match. Embarqué dans un cinquième set, le Parisien d'origine perd le fil et est rapidement mené 3-0.

Revenu à 3-3, le Tricolore s'oppose alors à la décision du juge-arbitre de stopper la partie en raison de l'obscurité et bénéficie de l'appui du public. Favorable à la poursuite des débats, Fognini se ravise sur les conseils de son clan, mais trop tardivement. Il écope d'un point de pénalité et des sifflets du public en prime. Malgré ce climat tendu, le natif de San Remo ne perd pas son calme et se voit offrir l'occasion de conclure en menant 40-15 sur le service de son adversaire, à 5-4. Malgré les crampes et un service à moins de 130 km/h, Monfils parvient à effacer trois balles de match et à remporter ce jeu décisif, égalisant à 5-5. Il est bientôt 22 heures et l'arbitre décide logiquement d'arrêter une partie, dont le scénario improbable connaîtra son dénouement jeudi.